Comment identifier un rongeur ?

Comment identifier un rongeur

Comment identifier un rongeur ? Quelles sont les caractéristiques qui les différencient les uns des autres ? Sont-ils tous dangereux ? Et quels sont ceux qui aiment infester les habitations des humains ?

Voici l’article qui répond avec le maximum d’information sur ces questions.

Comment identifier un rongeur parmi d’autres ?

Il y a un grand nombre de rongeurs qui se ressemblent, par conséquent certaines personnes ont tendance à les confondre et n’arrivent pas à bien identifier un rongeur et le distinguer des autres.

Pour identifier un rongeur avec les différentes espèces, ce n’est pas vraiment évident pour celui qui n’a pas l’habitude ou qui ne possède pas l’œil de l’expert.

Voici alors quelques exemples de rongeurs qui existent en France et europe, avec chacun ses caractéristiques et quelques informations utiles sur leurs morphologies et leurs régimes alimentaires respectifs.

comment identifier un rongeur: Souris

1. La souris

La souris comme on l’a souligné a beaucoup de cousins avec lesquels on pourrait facilement la confondre.

Il est donc nécessaire de connaitre quelques caractéristiques propres à ce rongeur, notamment comportementales, physiques et nutritionnelles.

a. La morphologie de la souris et son système de reproduction

La souris la plus commune qui envahit les maisons mesure entre 6 et 10 cm avec une queue qui peut atteindre les 9cm. Son poids varie entre 15 et 30 grammes selon son âge ainsi que son régime alimentaire.

La souris possède de grandes oreilles qui sont amplement rondes et des yeux plus ou moins larges.

Le pelage de cette bestiole est de couleur gris qui tend vers le brun mais qui s’observe généralement en noir avec l’œil humain.

Ces petits mammifères, comme tous les rongeurs possèdent une paire d’incisives qui leur sert à ronger des objets. C’est des animaux que vous pouvez apercevoir dans la journée mais qui activent principalement la nuit. Les souris sont pubères à seulement 2 mois, les femelles peuvent en conséquence commencer à porter des petits dès cet âge-là et elles peuvent aller jusqu’à 10 portées par an. Leur durée de gestation est de 2 semaines et elles donnent à chaque portée 5 à 6 souriceaux.

b. L’habitat et l’alimentation de la souris

La souris est l’une des rares bêtes appartenant aux rongeurs qui s’adaptent aux changements à la fois environnementaux et alimentaires.

Suivant leurs instincts primaires qui sont en l’occurrence la reproduction et la survie, elles se sédentarisent dans tous les coins qui peuvent correspondre à ces besoins notamment les habiations des humains.

La moyenne de vie des souris est d’une année, mais celles qui vivent longtemps vont jusqu’à 18 ou 22 mois.

Leur régime alimentaire n’est pas strict et s’adaptent à la nourriture qui se trouve dans l’environnement où elles se nichent.

Néanmoins elles ont quand-même des préférences, notamment pour des goûts et des odeurs qui les attirent.

Naturellement ses bestioles se nourrissent des céréales, des légumineuses et des noix, mais lorsqu’elles se trouvent dans une maison elles peuvent se nourrir de toutes les alimentations qui s’y trouvent.

un rat noir

2. Le rat noir

Le rat est peut-être beaucoup plus facile à reconnaitre et à identifier parmi les rongeurs. Il est spécifié par une grandeur physique très remarquable par rapport à une souris ou un mulot et une couleur évidente.

Il a en effet un comportement largement différent et un régime alimentaire légèrement distinct de ses derniers.

Le terme rat est une vulgarisation en langue française de deux types de rongeurs qui sont du genre Rattus , de famille Muridae qui sont en fait le rat noir et rat d’égouts.

a. Les caractéristiques physiques du rat

Le rat noir ou rat des champs est d’origine asiatique son nom scientifique est Rattus Rattus. Il est quasiment noir, il pèse en moyenne 230g, il mesure sans compter la queue entre 35 et 45cm. La taille de cette dernière varie entre 13 et 15 cm.

Son cousin le rat d’égouts ou le surmulot est scientifiquement appelé Rattus Norvigicus et il est originaire d’Asie orientale plus précisément de chine.

En fonction de sa nourriture très diversifiée le surmulot pèse entre 280 à 400g, il est d’ailleurs plus arrondi et plus gros que son proche. Par contre il possède une taille similaire avec ce dernier.

Le pelage du rat d’égouts est de couleur gris et sa queue est en moyenne de 14cm.

Hormis les distinctions morphologiques, les deux types de rats diffèrent sur le comportement, le régime alimentaire ainsi que sur le système de reproduction.

b. Le comportement des rats

 Le surmulot préfère les habitats plus sombres et plus bas comme les égouts ou bien dans des caves ou des sous-sols lorsqu’il s’agit d’une maison.

Concernant le rat noir et contrairement à son cousin, il préfère des terriers quand il est dans les champs ou les greniers et les tuiles lorsqu’il se trouve dans une maison.

Le régime alimentaire du rongeur norvégien est visiblement anarchique et se nourrit de toutes les alimentations, pourvu que ça dégage une odeur intense et attirante.

Le rongeur des greniers quant à lui, son alimentation est plutôt stricte et mange des graines, fruits et légumes secs, quoiqu’il puisse transformer son régime alimentaire lorsqu’il a faim.

Si on est infecté par des rats et on est curieux de savoir de quel type il s’agit, on peut se fier aux caractéristiques citées ci-dessus s’il y a possibilité.

En outre, il est possible de reconnaitre la nature de l’infestation par les excréments de ces animaux si on en retrouve.

Les crottes du rat noir sont petites et pointues sur les côtés, contrairement à celles du surmulot qui sont grosses et arrondies sur les extrémités.

 Les rats d’égouts sont plus résistants et plus reproductifs que leurs cousins, leur espérance de vie peut aller jusqu’à 60 mois.

Le nombre de portée de la femelle est de 4 à 7 fois par an comptant à chaque fois une moyenne de 10 nouveau-nés.

Les rats des greniers quant à eux, se reproduisent 5 fois par an et donnent naissance de 6 à 7 ratons sur chaque portée.

Leur durée de vie par rapport à celle du surmulot est largement plus faible, elle varie entre 9 et 14 mois.

un ragondin

3. Le ragondin

Le ragondin n’est nullement difficile à identifier ni encore moins à distinguer des autres rongeurs, il est différent tant sur les caractéristiques physique que comportementales.

a. L’origine et le physique du ragondin

Cet animal est d’origine Sud-Américaine, il a été importé en Europe notamment en France dans les années 1800 pour exploiter sa fourrure.

Il a été vite relâché dans la nature, ce qui a résulté sa prolifération dans tout le territoire européen en particulier français où il y a désormais une très forte présence.

Il possède lui aussi des incisives, ce qui le met dans la catégorie des rongeurs du genre Myocastor, qui appartient à la famille Myocastoridae.

Le Ragondin est l’un des rongeurs les plus gros, il mesure environ 45 à 60 cm et sa queue peut atteindre les 50 cm.

Il pèse en moyenne 7kg, toutefois les spécimens les plus gros dépassent les 9kg parfois.

b. Les agissements du ragondin

Ce mammifère possède contrairement aux autres cousins deux paires d’incisives, une dans la partie supérieure et une autre dans la partie inférieure de la mâchoire.

Elles sont de couleur orange et sont plus grosses, plus dures et plus tranchantes.

La fourrure de cet animal est de couleur brun avec des nuances qui tendent vers le noir et parfois au gris.

Le ragondin peut rester sous l’eau jusqu’à 5 minutes et il est en effet un animal semi-aquatique. Par conséquent il creuse ses terriers près des eaux dans des berges.

La femelle de cet animal peut faire 3 portées par an et donner naissance à chaque fois 4 à 7 petits ragondins.

Contrairement aux autres rongeurs, le ragondin n’est pas omnivore et se nourrit de céréales, légumes, herbe…ce qui fait de lui une bête totalement herbivore.

le mulot

4. Le mulot

Le mulot a certes des spécificités propres, néanmoins pour une personne lambda il peut facilement être confondu avec d’autres petits rongeurs.

De ces derniers il est beaucoup plus proche de la souris, notamment en ce qui concerne les caractéristiques physiques.

a. Cycle de vie et apparences du mulot

Bien qu’ils se ressemblent, le mulot est relativement plus grand et plus gros qu’une souris. Il pèse en moyenne 20g mais ceux qui se nourrissent régulièrement à l’âge adulte peuvent atteindre les 30g.

La taille de ce rongeur hors queue diffère d’un spécimen à un autre, mais la mesure moyenne est de 13cm.

Le mulot est de couleur brun qui nuance vers le roux, traversé par des bandes noires sur le dos, et avec du blanc sur le ventre.

Les aspects les plus communs entre la souris et le mulot sont les oreilles rondes et longues, des yeux grands et un museau légèrement pointu.

 Le cycle de vie du mulot est remarquablement plus faible que celui de la souris. Ils se reproduisent 2 à 3 fois par an et donnent à chaque fois naissance 4 à 6 nouveau-nés.

Ce rongeur comme tous les autres, agit et s’active principalement la nuit. Son espérance de vie est d’une moyenne de 7 mois.

b. Habitat et régime alimentaire du mulot

Le mulot est de nature moins résistante et s’adaptent mal aux changements nutritionnels et environnementaux.

Il vit dans les champs où il creuse des terriers pour se nicher et se nourrit des insectes, céréales et de champignons…qui s’y trouvent.

En revanche, il peut lorsqu’il est contraint par le manque de nourriture à l’extérieur renter dans une demeure humaine et manger ainsi de tout ce qui peut se trouver.

Le mulot possède une capacité de saut exceptionnelle, pouvant atteindre parfois jusqu’à 1m de long.

le loir

5. Le loir

C’est un rongeur qui possède certes des comportements et apparences proches avec ses cousins, toutefois il a des caractéristiques différentes qui nous permettent de l’identifier facilement.

Le loir le plus commun et répandu d’Europe est le loir gris, il est d’ailleurs appelé ainsi pour son pelage qui porte cette couleur.

Cet animal mesure entre 15 et 20cm de long avec une queue touffue qui varie de 11 à 19cm. Son poids va de 90 à 250g selon son l’âge.

Les yeux d’un loir sont aussi grands que celles d’une souris, les oreilles sont relativement plus longues et un museau beaucoup plus pointu.

Quoique le loir puisse s’aventurer dans de cas rares dans les maisons, il est quasiment une bestiole qui habite dans les champs.

Malgré son physique extrêmement minuscule, son espérance de vie peut aller jusqu’à 9 ou 10 ans.

Comme la majorité des petits rongeurs, il est omnivore, il se nourrit à cet effet des graines, céréales et les insectes qui sont à sa portée.

le rat musqué

6. Le rat musqué

Le rat musqué possède beaucoup de ressemblances avec le ragondin, à la fois morphologiques et comportementales.

Cependant il existe des différences très visibles sur les deux derniers aspects qui peuvent nous permettre de distinguer les deux animaux.

a. Caractéristiques morphologiques et origine du rat musqué

Le rat musqué est comme son proche cité ci-dessus, une bestiole d’origine sud-américaine qui a été importée en Europe afin d’exploiter sa fourrure.

L’animal a été au début élevé dans des lieux réservés, mais il a fini ensuite par être relâché dans la nature ce qui a résulté une prolifération massive dans son nouveau continent.

Il pèse entre 1.3 et 1.6k et mesure environ 35cm, sa fourrure dure et brillante est d’une couleur marronne qui tend vers le noir.

Par rapport à son visage rond et relativement grand, les yeux et les oreilles sont trop petits, en ayant un museau légèrement pointu.

La queue du rat musqué n’est pas touffue et varie entre 20 et 25 cm de long.

b. Comportement du rat musqué

C’est un animal très dépendant de l’humidité et se niche dans des terriers à proximité des berges des rivières.

Il est un très bon nageur et peut rester sous l’eau plusieurs minutes.

L’espérance de vie du rat musqué est de 3 ans mais lorsqu’ils sont en captivité peuvent vieillir et aller jusqu’à 9 ans.

La durée de gestation de la femelle de ce rongeur n’est que de 30 Jours, elle fait généralement 3 portées par an et donne naissance à 7 petits à chaque fois.

Le rat musqué est essentiellement herbivore et se nourrit de végétaux. Quoiqu’en hiver il peut transformer son régime alimentaire et se nourrir des petits animaux aquatiques et autres insectes.

comment identifier un rongeur: le rat taupier

7. identifier Le rat taupier

Le rat taupier ou le campagnol terrestre ressemble beaucoup à certains rongeurs en particulier ceux qui portent ce nom, mais peut être différencié par certaines caractéristiques notamment sa grandeur.

C’est pour cela d’ailleurs qu’il porte une autre dénomination qui est le grand campagnol.

a. Environnement et morphologie du rat taupier

Celui-ci mesure entre 12 et 22 cm et une queue qui va de 5 à 6cm, le poids de cette bête est de 300g à l’âge adulte.

Son museau est arrondi, les yeux et oreilles sont très petits par rapport à la taille di visage. Le pelage du rat taupier est brun foncé dans le dos et un beige qui nuance vers le blanc dans le ventre.

L’habitat naturel du campagnol terrestre est dans les champs où il creuse des terriers pour se nicher.

Pourtant lorsqu’il trouve de la nourriture dans des jardins ou près des maisons il peut changer à la fois son habitat et son régime alimentaire.

b. Régime alimentaire et reproduction

Son alimentation est totalement basée sur la végétation, il se nourrit des bulbes et des tubercules mais aussi des racines notamment celles des arbres, résultant parfois des dégâts très conséquents pour la nature, ce qui met cet animal dans la catégorie des nuisibles.

Concernant la durée de vie, le grand campagnol n’est guère chanceux, il vit en moyenne 7 mois seulement.

Sa prolifération par contre est très intense due aux nombreuses porté de la femelle par an, qui donnent naissance à 6 nouveau-nés en moyenne à chaque fois.

campagnol terrestre

8. Les deux types de campagnol

A moins que ça soit un connaisseur, il est difficile pour une personne quelconque de faire la différence entre les deux types de campagnols qui seront le sujet de ce titre.

Les animaux en question sont le campagnol provençal et le campagnol des champs.

Ils ont quelques apparences physiques et des agissements différents mais sont d’une façon générale très similaires.

a. Spécificités physiques des deux campagnols

Le poids et la taille sont à peu près équivalents chez les deux rongeurs. Ils pèsent en effet lorsqu’ils sont adultes en moyenne 30g. Mais ça varie d’une bestiole à une autre.

Ils mesurent 8 à 11cm avec une queue qui va de 2 à 3cm selon l’âge du campagnol.

Les yeux sont remarquablement imposants sur la tête, contrairement aux oreilles, plus petites, qui sont d’ailleurs cachées par la fourrure.

L’autre aspect commun est leur museau arrondi qui les différencie d’une façon flagrante des autres rongeurs de leur allure.

La différenciation entre ces deux campagnols peut s’apercevoir faiblement sur le pelage, qui prend la couleur brun-jaunâtre chez celui des champs et brun-roux chez son proche provençal.

b. Comportement des campagnols

Les vraies distinctions des deux campagnols peuvent s’observer surtout sur l’habitat mais se rejoignent encore une fois en ayant d’autres comportements quasiment identiques

Le campagnol des champs vit principalement comme son nom l’indique dans les bois, mais qui se trouvent dans de zones montagneuses.

Contrairement au campagnol provençal qui habite les plaines et les territoires proches de la mer. Pour se nicher, ils creusent des galeries souterraines avec plusieurs ouvertures et sorties qui peuvent parfois avoir 50cm de profondeur.

La maturité sexuelle est atteinte par les deux spécimens au bout d’un mois seulement, les femelles peuvent ainsi porter et donner naissance jusqu’à 10 nouveau-nés tout en sachant qu’elles se reproduisent en moyenne 4 fois par an.

Les campagnols sont herbivores et convoitent les parties inférieures des plantes notamment les racines, mais s’alimentent aussi des fruits et graines qui se trouvent dans leur environnement.

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

Liens utiles:

Liste des maladies transmises par les rats

Piège à souris: comment tuer une souris ou un rat facilement

Raticide professionnel Caussade

où peut se cacher une souris dans un appartement

Comment chasser les souris de la maison

Que mange une souris dans une maison?

Pièges à loir et lérot

Différence entre souris et mulot

Quel remède de grand-mère contre les mulots ?

Piège à souris non mortel

Les souris sont-elles dangereuses?

Tuer souris avec javel: une méthode efficace

Qu’est-ce qui attire les souris dans une maison

Recette de grand-mère pour tuer les rats et les souris

Comment tuer des rats dans un poulailler

Rongeurs dans les murs que faire ?

Comment tuer un rat avec du sel

Comment savoir si on a une souris chez soi

Bicarbonate de soude contre souris

RODENT IDENTIFICATION What’s a Rodent?

Identifying Rodent Droppings

Identify and Prevent Rodent Infestations

Fermer le menu