Pièges à loir et lérot

pièges à loir et lérot

Quels sont les pièges à loir et lérot dont on doit faire usage en sachant que ces rongeurs sont protégés ? Comment les utiliser ? Peut-on identifier une infestation du loir et du lérot et la différencier de celles des autres rongeurs ?

Voici un article qui répond à toutes ces questions.

I- Description du loir

Le loir est un petit rongeur de l’espèce du Glis et de la famille des Gliridae. Originaire d’Afrique et du Japon, il a été introduit en Europe dans les débuts du XXème siècle.

Et il est de nos jours localisé partout en France.

Mesurant environ 15 cm plus une queue de 10 cm, son poids moyen est de 100 à 250g.

Sa fourrure est de couleur grise, mais blanche sur les flancs et le ventre. On remarque aussi de grandes oreilles arrondies et de grands yeux noirs, ainsi qu’une longue queue touffue.

Le loir est omnivore, nocturne, et vit habituellement dans les régions forestières ou dans des endroits sombres et moins fréquentés des maisons tels les greniers, les combles, les caves, ou tout endroit favorable à sa nutrition.

II- Le lérot

lérot

Le lérot est aussi un petit rongeur, cousin très proche du loir. Un animal difficile à rencontrer.

Son corps mesure entre 10 à 15 cm avec une queue qui peut atteindre facilement les 8 cm. Il pèse en moyenne 100 grammes, beaucoup moins que le loir.

Lui aussi est un rongeur omnivore qui mangent les baies, les graines et les fruits ainsi que les insectes et les petits animaux comme les oiseaux et les escargots.

Ce rongeur a la particularité, contrairement à tous les rongeurs, de préférer se déplacer en sautant d’un arbre à l’autre. Il ne passe par le sol que lorsqu’il est vraiment obligé de le faire, soit pour s’enfuir ou le nouvel arbre convoité est trop loin pour lui.

Il est fortement déconseillé de tuer le lérot car ce sont des rongeurs relativement en voie de disparition.

Et l’une des meilleures solutions pour les faire fuir de chez soi ou de son verger est de les attraper avec des pièges non mortels à l’exemple de la nasse.

Ensuite les relâcher dans la forêt.

III- Différents pièges à loir et lérot

En Europe, le loir est une espèce protégée selon l’annexe III de la convention de Berne du 19 septembre 1979.

Il convient donc de ne pas le tuer en cas de capture (il faudrait les relâcher en forêt, par exemple).  De plus, des mesures préventives simples existent afin d’éviter les loirs.

Vous pouvez par exemple couper toutes plantes grimpantes donnant accès au grenier ou boucher les trous de plus de 2 cm.

Ne laissez surtout pas les produits comestibles dans des endroits comme les combles ou les caves. 

En cas d’infestation chez vous, voici trois exemples de pièges à loir à usage à domicile permettant de s’en débarrasser.

La nasse pour loir et lérot

1. La nasse

C’est un mécanisme simple, mais efficace pour piéger les rongeurs sans les tuer. La nasse est une cage portable à une entrée par laquelle le loir (ou autre rongeur), attiré par l’appât posé au fond (des baies ou des graines), y pénètre.

Une fois le loir à l’intérieur et au niveau de l’appât, cette unique entrée se referme automatiquement et piège l’animal dans la nasse.

C’est donc un piège à prise unique, mais réutilisable une fois que le rongeur piégé est libéré. De plus, la nasse ne présente aucun danger pour les enfants et les animaux domestiques.

La nasse est originellement construite avec du bois et du métal, mais une version plastique plus simple d’usage a été conçue. On peut s’en procurer à des prix très abordable. Le prix variant bien sûr en fonction de la taille et de la qualité du produit.

2. La tapette

tapette pour rongeurs

Contrairement à la nasse, la tapette a pour but de tuer les rongeurs, d’un coup sec et rapide.

C’est une plaque rectangulaire, souvent en bois, comportant une partie métallique qui peut se rabattre très rapidement afin de tuer sa cible.

Son principe est simple : fixer un appât sur le clou destiné à cet usage, rabattre la barre métallique en position de capture, puis poser la tapette dans un endroit où le loir est susceptible de passer.

Le déclenchement se fait automatiquement sous le poids du rongeur, et le tue avec un coup rapide, généralement dans son cou.

La tapette présente un certain danger, il est donc conseillé de la positionner hors de portée des enfants et des animaux domestiques.

Pour son prix, une tapette traditionnelle en bois se vend environ 7€, contre 3€ pour la version plastique.

Comme on l’a souligné plus haut, il est déconseillé d’utiliser ce genre de piège lorsqu’on sait que c’est des loirs ou des lérots qui infestent notre maison ou verger.

3. Le piège à ultrason pour loir et lérot

Le piège à ultrason consiste à repousser les rongeurs plutôt que de les capturer. Il s’agit d’un dispositif électrique qui émet des ondes ultrasons jusqu’à une certaine fréquence.

Chez les humains, il est inaudible, mais il perturbe les rongeurs ciblés, ce qui les pousse à quitter le territoire.

Il suffit de brancher l’appareil sur une prise de secteur 220V, soit l’usage à domicile habituelle, puis de régler la fréquence en fonction de la cible voulue (se référer à la fiche technique).

Mais comme l’ultrason ne traverse pas les obstacles, il est nécessaire de placer plusieurs dispositifs en fonction de la taille de la maison, ce qui peut augmenter considérablement les dépenses, d’autant que l’unité se vend environ 40€.

Remarquons que, comme le loir hiberne en hiver, il est plus pratique d’utiliser ces pièges au début du printemps.

IV- Est-ce que le loir (ou lérot) est dangereux ?

Le loir ne représente aucun danger, il ne s’attaque ni aux humains ni aux animaux domestiques. Cependant, comme tout rongeur, c’est un nuisible que personne n’aimerait avoir chez soi, si ce n’est qu’à cause des bruits nocturnes qu’il provoque.

De plus, les loirs peuvent ronger des cloisons, des isolants, des meubles, et même des câbles électriques, ce qui pourrait provoquer un court-circuit, une électrocution ou même un incendie.

Il peut aussi s’attaquer aux plantations, notamment en rongeant les fruits dans vos jardins, ou peut même dévaster un champ de plantation dans les milieux ruraux.

V- Identification de l’infestation du loir (lérot) dans le jardin ou la maison

Evidemment, avant de poser un quelconque piège, il faut s’assurer de la présence de loir sur vos propriétés, que ce soit dans les maisons ou dans les jardins. 

L’existence de câblages électriques rongés est l’un des moyens d’identification de la présence de rongeurs chez soi.

Ces rongeurs laissent aussi de dégâts considérables dans les endroits à faible passage comme les greniers ou les caves (des traces de griffures ou grattages par exemple), et laissent des crottes visibles un peu partout.

Mais les bruits nocturnes restent l’un des moyens les plus rapides pour identifier l’infestation, mais ne permet pas d’identifier le type de rongeur.

Dans les jardins, les rongeurs laissent aussi des crottes. De plus, l’existence de fruits ou d’autres plantes rongés devrait alerter les propriétaires d’une contamination des loirs.

En résumé on pourrait dire que c’est difficile de savoir si c’est des loirs ou lérot qui infestent notre maison ou tout un autre rongeur si on ne les voit pas visuellement afin de les identifier pour sûr.

La solution pour s’assurer du type de rongeur présent chez nous est de placer une caméra spéciale détection rongeur.

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

liens utiles:

Lutins dans la maison – que faire contre les loirs?

Loirs et Lérots dans ma maison

Cours d’agriculture (Rozier)/LOIR et LÉROT

Liste des maladies transmises par les rats

Comment tuer un rat avec du sel

Quel remède de grand-mère contre les mulots ?

Comment chasser les souris de la maison

Comment savoir si on a une souris chez soi

où peut se cacher une souris dans un appartement

Les souris sont-elles dangereuses?

Tuer souris avec javel: une méthode efficace

Recette de grand-mère pour tuer les rats et les souris

Rongeurs dans les murs que faire ?

Différence entre souris et mulot

Que mange une souris dans une maison?

Comment tuer des rats dans un poulailler

Qu’est-ce qui attire les souris dans une maison

Piège à souris: comment tuer une souris ou un rat facilement

Fermer le menu