Comment savoir si on a des acariens dans son lit

Comment savoir si on des acariens dans son lit alors que c’est des insectes minuscules quand ne pourrait voir à l’œil nu. Voyons ensemble comment les détecter, leur danger et comment s’en débarrasser définitivement.

comment savoir si on a des acariens

I- Description

Les acariens sont des arachnides, la famille des araignées et des scorpions. Ils mesurent en moyenne entre 0,1 et 0,6 millimètre, il est donc souvent impossible de les voir à l’œil nu.

Les femelles sont la plupart du temps bien plus grandes que les mâles. Cependant, parmi les 40 000 espèces, certaines mesurent plusieurs centimètres (notamment les tiques).

Les acariens n’aiment pas le froid, cela les met en état d’hibernation mais ne les tue pas. Ils préfèrent les endroits chauds (plus de 20°C) et entre 50 et 80% d’humidité.

C’est pourquoi ils s’abritent souvent derrière les meubles de votre salon, dans les rideaux, sur la moquette et sous les tapis mais aussi et surtout dans vos draps.

La chaleur de votre corps, votre transpiration nocturne ainsi que les peaux mortes qui s’y déposent permettent une rapide prolifération de ces parasites dans votre lit.

S’il peut y avoir jusqu’à 10 000 individus sur un seul grain de poussière, 2 millions peuvent se trouver dans votre lit.

un acarien rouge

II- Que mangent-ils

Les acariens peuvent aussi se loger sur votre visage. Ils mangent le surplus de sébum et vos follicules de cheveux, cils et sourcils.

Ils se nourrissent aussi, comme déjà souligné au-dessus de peaux mortes d’humains comme d’animaux, que l’on retrouve dans la poussière principalement.

D’ailleurs, les acariens eux-mêmes représentent environ 90% de la poussière présente dans les maisons.

Leurs déjections peuvent représenter en une vie, 200 fois leur poids. Si cela est très peu pour un individu, lorsqu’il s’agit de millions d’acariens, c’est une autre affaire.

III- Cycle de vie d’un acarien

Les acariens ont une durée de vie relativement courte, entre 50 et 100 jours. Cela n’empêche pas une reproduction rapide.

Ils se reproduisent davantage en hiver et en automne, lorsque l’air est très humide. Chaque femelle pond entre 30 et 300 œufs dans sa vie.

Les œufs d’acariens éclosent 3 jours après la ponte. Ils passent ensuite sous forme de larve, puis protonymphe et de deutonymphe avant de devenir adulte.

La transformation se fait en moins de 10 jours. Ensuite, ils continuent de se nourrir et se reproduisent jusqu’à leur mort.

IV- Comment les détecter

Il y aurait dans chaque lit jusqu’à 2 millions d’acariens. Le meilleur moyen de détecter leur présence est d’en souffrir, c’est-à-dire d’être allergique.

Ainsi, si les symptômes apparaissent, les acariens sont sûrement présents. Malheureusement, ils ne sont pas visibles à l’œil nu. Cependant certains indices peuvent indiquer leur présence, comme l’accumulation rapide de poussière sous votre lit et dans votre chambre.

Il y a plus de chance pour que des acariens se soient installés chez vous si votre chambre est humide et chauffée ou bien mal aérée.

Aussi les maisons mal nettoyées sont les plus susceptibles de les abriter.

V- Comment savoir si on a des acariens dans son lit

Les allergies aux acariens sont aussi connues sous le nom d’allergies à la poussière. Ces allergies sont causées par une protéine présente dans les débris de carapaces de ces insectes et leurs déjections.

C’est pour cela que les acaricides sont inefficaces. Certes, ils tuent les acariens, mais les allergènes sont toujours présents.

L’allergie aux acariens se développe lorsqu’ils sont présents en trop grande quantité dans une pièce. Les allergènes sont inspirés par le nez et la bouche, entrent en contact avec les yeux.

Cela peut causer des irritations aux muqueuses, notamment aux yeux (conjonctivites). Mais les allergies provoquent aussi l’apparition d’eczéma, des éternuements fréquents ou encore des troubles du sommeil.

Pour les personnes prédisposées aux allergies d’acariens, l’un des symptômes les plus graves et plus fréquents est la crise d’asthme.

Ce type d’allergie concerne plus particulièrement les personnes âgées, les enfants et les adolescents. Si des symptômes apparaissent, il faut prendre rendez-vous chez votre médecin au plus vite, dans le cas d’une crise d’asthme persistante (plus d’une minute), il faut se rendre aux urgences.

A savoir que 5% des Français sont asthmatiques, dont plus de la moitié est dû aux acariens. Il est recommandé aux personnes souffrant d’un symptôme persistant de faire un test afin de savoir s’ils sont allergiques.

Pour soulager les symptômes, un médecin peut vous prescrire des antihistaminiques ou des traitements de désensibilisation.

VI- Comment s’en débarrasser

Comme on vient de voir comment savoir si on a des acariens dans son lit, on se tourne maintenant vers comment les éliminer de nos matelas et de nos maisons.

Voici quelques conseils très utiles pour s’en débarrasser définitivement.

L’humidité et chauffage de votre maison

Les acariens, nous l’avons vu, adorent les endroits chauds et humides. C’est pour cela que ce sont des facteurs à réguler dans votre maison.

Ne chauffez pas votre maison à plus de 20°C. Les températures recommandées sont 19°C pour votre salon et votre cuisine, 18°C pour votre chambre et 20°C pour votre salle d’eau.

Afin de limiter l’humidité chez vous, limitez la présence de plantes vertes, d’aquariums et d’humidificateurs d’air à l’intérieur.

Il est aussi recommandé d’utiliser un sèche-linge plutôt que laisser s’évaporer l’eau directement dans l’air de votre maison.

Vous pouvez aussi chercher les potentielles fuites d’eau sous votre évier, vos toilettes ou votre douche, afin des les réparer.

Évitez la présence d’eaux stagnantes dans votre salle de bain ou votre cuisine.

L’Aération

Afin de renouveler l’air de votre maison, d’éliminer l’humidité et de rafraichir votre demeure, il est important de bien aérer toutes les pièces.

Aérer votre chambre après votre réveil et avant de vous coucher pendant environ un quart d’heure à chaque fois.

Ouvrez grand les fenêtres de votre salle de bain après votre douche pendant au moins 10 minutes. Pour le salon aérez pendant au moins 20 minutes par jour, de même pour votre cuisine.  

Aspirateur

Ces minuscules insectes sont les principaux composants de la poussière. Un bon moyen de se débarrasser à la fois des acariens et de leurs cadavres est donc de passer l’aspirateur régulièrement.

Il est recommandé d’aspirer chez soi toutes les semaines. Pensez principalement aux coins des pièces, sous vos meubles, sur les lattes de votre sommier et sur votre matelas.

Préférez un toujours un aspirateur équipé d’un filtre.

l'acarien

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude (ou de sodium) est un acaricide très efficace. Une vingtaine de grammes de bicarbonate permettent de tuer en quelques heures tous les acariens présents sur un mètre carré.

Par ailleurs, le bicarbonate de soude n’est pas dangereux pour l’homme ou la plupart des animaux domestiques. Le bicarbonate va agir sur la chitine, un élément composant principalement la carapace de l’insecte.

Il va donc ronger la chitine jusqu’à toucher et le tuer en quelques minutes. De plus leur grande mobilité va permettre de s’assurer qu’ils sont tous contaminés par le bicarbonate de soude.

Il existe plusieurs moyens de diffuser le bicarbonate de soude dans les endroits contaminés. La première méthode consiste à saupoudrer le plus uniformément possible le bicarbonate de soude sur votre lit, vos tapis et moquettes.

Comptez environ 20 grammes par mètre carré. Plus la poudre de bicarbonate est fine, plus elle est efficace. Attendez de 4 à 8 heures avant de nettoyer vos draps.

La seconde solution est de préparer un mélange de bicarbonate de soude et d’eau afin de le pulvériser sur des vêtements, des draps ou des rideaux.

Vous pouvez aussi la verser dans votre machine à laver. Si cette solution est très efficace, des taches blanches peuvent apparaitre.

Ne vous inquiétez pas, les taches partent au lavage. La troisième solution est un moyen très efficace de tuer les acariens présents sous vos meubles. Après avoir aspiré toute la poussière possible, disposez du bicarbonate de soude sur le sol et aspirez-le. Ainsi tous les acariens aspirés vont être éradiqués par le bicarbonate.

L’hygiène de la literie

Afin d’éviter que des millions d’acariens se retrouvent dans votre lit, l’hygiène de la literie est prioritaire.

 Lavez toutes les semaines vos draps, couvertures et housses de couettes à 60°C, même les couvertures en laine.

Lavez vos couvertures et oreillers tous les 3 mois. Changez d’oreillers tous les 2 ans et le reste de la literie tous les 10 ans.

Laissez votre lit aérer pendant une heure après votre lever, ensuite faites votre lit proprement. Ainsi, l’humidité et la chaleur vont s’évacuer votre sommier.

Housses et draps anti-acariens

Certaines fournitures sont à considérer lorsque vous voulez lutter activement contre les acariens. Les matelas en latex sont préférables aux matelas en laine.

De la même manière, la literie en matières synthétiques est préférable à la literie en laine, coton ou en plume. Si vous avez un sommier en tissu (dit sommier tapissier), pensez à le changer pour un sommier à lattes de bois.

Certaines housses permettent de protéger les matelas des acariens. Mais ces housses coutent souvent très chers mais sont très efficaces.

Quoi qu’il en soit, lavez ces housses tous les mois. Si vous avez un enfant allergique, les lits en mezzanine permettent de limiter le nombre d’acariens.

Animaux domestiques

Les animaux de compagnie déposent des peaux mortes et des poils en grande quantité. Or, ces éléments sont des aliments de choix pour les acariens.

Dans la mesure du possible, évitez donc de laisser vos animaux entrer dans vos chambres, principalement sur votre lit.

Les animaux domestiques doivent eux aussi prendre des douches régulièrement.

Tapis et moquettes

Les acariens aiment les surfaces dans lesquels ils peuvent se loger, se reproduire au chaud et où des peaux mortes et cheveux tombent.

Les moquettes et tapis sont donc parmi les lieux favoris des acariens. Pour limiter leur prolifération dans ces surfaces, lavez-les régulièrement.

Il existe des poudres spéciales pour lavage de moquette et tapis qu’il faudrait choisis pour une meilleure efficacité.

Le meilleur étant bien entendu de ne pas avoir de moquettes chez soi et d’opter pour des tapis à poils courts. Entre le confort et la santé, il faut savoir parfois trouver un équilibre (ou pas).

Peluches, livres, bibelots…

Les acariens se logent à peu près partout dans une maison. Rangez donc les livres dans des bibliothèques fermées, les jouets d’enfants dans des armoires ou des coffres, rangez votre bureau, pliez bien votre linge et rangez-le aussi dans un espace fermé (commode, armoire, penderie…).

Attention au linge sale, placez-le également dans un sac à linge si possible fermé également. Prenez-soin de laver très régulièrement les peluches de vos enfants.

Huiles essentielles

Cette astuce permet à la fois de forcer le départ des acariens et d’embaumer votre maison d’une odeur agréable.

Ils sont très sensibles à l’odeur du lilas, du citron, de l’arbre à thé, de la lavande, de l’eucalyptus ou du margousier (neem).

Quelques gouttes et de l’eau dans un diffuseur suffisent. Il est aussi recommandé d’en parfumer votre literie pour faire fuir les arachnides de votre lit.

A noter bien sûr que les huiles essentielles seules ne sont pas efficace si elles ne sont pas accompagnées par les autres astuces citées au-dessus.

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

liens utiles

https://maviedallergik.fr/allergie-aux-acariens-de-la-possiere-de-maison

https://www.chu-nantes.fr/allergie-aux-acariens-mesures-preventives-66862.kjsp

Quels sont les symptômes d’une allergie aux acariens ?

https://allergystore.com/blogs/news/5-highly-effective-ways-to-get-rid-of-dust-mites

Fermer le menu