Comment éliminer les cafards définitivement

Nous allons voir ensemble dans cet article comment éliminer les cafards définitivement à la maison en essayant d’indiquer toutes les astuces de grand-mère pour éliminer ces cafards.

On vous donnera aussi quelques conseils essentiels pour accélérer cette élimination et comment aussi prévenir un éventuel retour de ces bestioles nuisibles et dangereuses pour la santé.

éliminer les cafards

I- C’est quoi un cafard

Le cafard est un insecte qui vit habituellement en forêt d’environ 2 cm de long, qui s’est progressivement trouvé refuge dans les maisons et autres habitations des humains.

Il infeste les maisons ou il lui est facile de trouver sa nourriture, malheureusement il se reproduit très rapidement et peut être un vecteur de beaucoup de maladies.

En France, l’espèce de cafard la plus répandue est le cafard germanique.

Le cafard germanique est un insecte nocturne et sort principalement la nuit. Il passe son temps dans les endroits chauds et humides, où il cherche en premier lieu à boire, puis se nourrir et enfin à se reproduire.

C’est pourquoi, le cafard aime les cuisines et les salles de bains.

S’il est un mythe que les cafards aiment les maisons sales, son comportement ne l’infirme pas du tout.

Puisqu’il est vrai qu’ils déposent eux-mêmes leurs excréments, leurs salives et des traces d’eau contaminée, toutes deux pleines de bactéries.

Il augmente considérablement le risque de maladie et d’asthme, notamment chez les personnes fragiles, c’est-à-dire les enfants et les personnes âgées.

II- Durée de vie d’un cafard

un cafard

Une autre plaie des cafards est sa grande et rapide reproduction et donc de grande diffusion. Ce n’est pas pour rien que nous assimilons souvent le cafard avec le grouillement.

La durée de vie d’un cafard est en moyenne entre 12 et 18 mois. Il passe son premier mois dans l’état d’œuf pour ensuite passer les différents stades larvaires jusqu’à ce qu’il arrive au dernier état larvaire qu’est l’état nymphal. La durée de vie d’un cafard dans cet état intermédiaire est d’environ 8 mois.

Puis la durée de vie d’un cafard comme adulte, c’est-à-dire en tant qu’imago, est de 7 mois en moyenne avant de laisser la place aux nouvelles générations qui vont lui succéder dans son habitat.

Et cette durée de vie d’un cafard varie beaucoup selon les espèces et la température de l’ambiance où il vit.

Une femelle peut être fécondée plus de 30 fois durant sa petite vie. À chaque ponte, elle dépose une oothèque (coque refermant les œufs) contenant entre 20 et 80 œufs.

Une oothèque ressemble à un haricot brun (ou blanc juste avant l’éclosion) d’un centimètre de long.

La femelle cafarde peut pondre en moyenne au total 1500 œufs dans une vie. Le cafard vit sous forme d’œuf, dans l’oothèque, pendant 1 mois comme on l’a précisé plus haut.

Les larves passent par 5 à 10 mues, selon les espèces, pour arriver à l’âge adulte ou elles peuvent se reproduire encore.

La durée de vie d’un cafard est tellement longue par rapport à sa multiplication qu’il faut réagir au plus vite à chaque début d’invasion de ces bestioles. Sinon, il en couterait cher à celui qui en est victime.

III- Comment éliminer les cafards définitivement en nettoyant

Maintenant que nous connaissons notre ennemi, il est temps de prendre les mesures nécessaires pour s’en débarrasser.

Avant d’aller plus loin, voici quelques conseils de base pour se débarrasser des cafards pour toujours.

1. Se débarrasser de tous les résidus alimentaires

La première chose à faire pour se débarrasser des cafards est de les affamer. Prenez donc votre aspirateur, votre éponge et vos balais et nettoyez.

Il faut cacher tous les aliments dans des endroits clos et si possible les mettre dans des boîtes fermées.

Mais avant cela, inspectez-les à la recherche d’oothèques ou d’œufs de cafards et jeter à la poubelle extérieure tous les aliments suspectés d’abriter ces œufs.

Ensuite, passez un coup d’aspirateur dans tous vos placards, sur vos meubles et sur le sol. Après cela, nettoyez au vinaigre blanc vos cuisinières, fours, hottes, fours à micro-onde, grille-pains et réfrigérateurs.

Il ne doit rester aucune miette. Ne mangez pas dans votre chambre, sur votre canapé… sinon vous devrez passer l’aspirateur après chaque repas.

Si cela semble une bonne idée à première vue, c’est loin d’être suffisant. Comme nous l’avons vu en première partie, le cafard est un professionnel de la survie, il peut survivre près d’un mois sans se nourrir.

Certes « patience est mère de sûreté », mais vous ne pouvez pas vivre un mois de plus en collocation avec des cafards.

2. Le grand ménage

Pour qu’il ne reste vraiment aucune miette autant que pour purifier votre maison de toutes les impuretés amenées par les cafards, il faut persévérer et entamer dans le grand ménage pour éliminer les cafards définitivement.

Ressortez votre aspirateur et votre balai !

Nettoyez le fond de votre canapé, votre lit, votre moquette, vos tapis et sous vos tapis. La tâche n’est pas finie.

Il faut aussi nettoyer les vitres et votre salle de bain. N’oubliez pas les coins inaccessibles, derrière votre bureau par exemple, les cafards aiment particulièrement l’ombre.

N’hésitez donc pas à déplacer des meubles pour faire le ménage. Videz vos ordures régulièrement. Inspectez et nettoyez aussi la litière de votre chat, qui peut contenir des œufs de blattes.

Tant que vous êtes infestés, répétez votre ménage tous les deux ou trois jours.

Attention, si vous voyez une oothèque : ne l’écrasez surtout pas. Si vous l’écrasez, des œufs risquent de se retrouver dans un coin et éclore pour donner des cafards.

Si vous apercevez un cafard, ne l’écrasez pas non plus, si c’est une femelle portant une oothèque, le même problème se pose.

Dans tous les cas, débarrassez-vous des cafards en les noyant dans de l’eau savonneuse, en les brûlant dans une cheminée ou en enfermant dans votre congélateur pendant une semaine.

 3. Les fuites d’eau

Les cafards ne peuvent pas survivre plus d’une semaine sans eau. S’ils sont chez vous c’est en outre parce qu’il y a de l’eau en abondance.

Vérifiez donc qu’il n’y a pas de fuite à chacun de vos robinets, baignoires, douches, toilettes… Si c’est le cas, réparez-les au plus vite.

Vérifiez aussi qu’il n’y a pas d’eau stagnante dans votre évier ou de flaques dans votre salle de bain. Prenez un chiffon et essayer votre salle après chaque douche.

Utilisez aussi un absorbeur d’humidité pour vous en débarrassez de la condensation. Essorez bien vos éponges ou mettez-les dans des sacs hermétiques.

Les éponges, mine de rien, sont l’équivalent d’abreuvoirs pour les cafards.

IV- Comment éliminer les cafards définitivement avec des astuces

le cafard

Il existe plusieurs recettes de grand-mère pour éliminer les cafards définitivement. En voici quelques-unes qui ont fait leur preuve lorsqu’elles sont bien appliquées.

1. Comment utiliser l’acide borique contre les cafards

L’acide borique est un répulsif anti-cafard. Vous pouvez préparer votre répulsif facilement avec cet ingrédient.

Muni de gants, mélangez 30 g de lait concentré avec 30 g d’acide borique. Ajustez les ingrédients pour donner une pâte de la texture équivalente à celle d’une crêpe.

Ensuite, roulez la mixture en boules de la taille de petites billes. Placez les billes sur une feuille de papier essuie-tout pour qu’elles ne collent pas au sol et disposez-les dans les pièces où résident les cafards et près des points d’eau.

Ne pas mettre le mélange à portée des enfants et des animaux de compagnie. L’acide borique va agir pendant environ 6 mois.

Vous pouvez aussi diluer 100 ml d’acide borique dans un litre d’eau. Nettoyez votre sol avec. Ne réalisez pas cette technique si vous avez des enfants en bas âge ou des animaux de compagnie, il ne faut pas ingérer d’acide borique.

Aussi il n’est pas du tout indiqué de nettoyer ses meubles de cuisine avec l’acide borique même dans le cas d’une infestation.

2. Terre de diatomée

La terre de diatomée ou poudre de dioxyde de silicium est une substance nocive pour les cafards et la plupart des insectes, mais inoffensive pour les humains et les animaux de compagnie.

N’hésitez donc pas à traiter les zones infestées avec la terre de diatomée.

Vous pouvez aussi poser un morceau de sucre sur une épaisseur de 2 centimètres de terre de diatomée. Cette poudre à la faculté inhérente de déshydrater les cafards en seulement quelques jours.

Les cafards, une fois contaminés, vont alors sortir de leurs cachettes pour chercher ou trouver de l’eau afin de se réhydrater.

En environ deux semaines, les cafards seront tous anéantis. Bien entendu, même si vous appliquez cette technique, poursuivez toujours le grand ménage.

La terre de diatomée doit être renouvelée dès lors qu’elle est mouillée ou humidifié. Elle perd la faculté de déshydratation des insectes. Donc il est conseillé de l’abriter de l’humidité

3. Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont un moyen simple de prévenir l’arrivée de ces insectes nuisibles. Elles sont très efficaces pour faire fuir ou éliminer les cafards définitivement de nos maisons.

Si vous avez un diffuseur, l’huile d’eucalyptus ou de laurier sont bien indiqué pour faire fuir les cafards.

Si vous n’en avez pas, imbibez de quelques gouttes un papier essuie-tout et posez-en dans vos placards et tous les endroits susceptibles de les abriter.

4. Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un ingrédient presque magique qui a des dizaine d’utilité avéré, voire plus. Il est particulièrement recommandé pour l’élimination des différents insectes nuisibles comme les punaises de lit, les puces, les fourmis et bien sur les cafards.

Cette substance blanche agit comme la terre de diatomée qui fait sécher la peau des insectes, ce qui induit à leur élimination.

La méthode est très simple. Mélangez une dose de bicarbonate de soude avec une dose de sucre. Disposez ce mélange près des fissures sur une coupelle.

Dans une maison bien nettoyé ou aucune ne miette ne traine, les cafards auront surement faim. Alors ils vont être sans aucun doute attirés par le sucre.

Une fois le mélange consommé, ils vont se déshydrater et mourir.

5. Laurier et autres répulsifs

Un peu comme les huiles essentielles, vous pouvez hacher des feuilles de laurier et/ou de cataire et les disposer dans toute votre maison.

L’oignon est aussi un répulsif efficace contre les cafards et plusieurs autres insectes nuisibles. L’odeur les fait fuir.

Disposez-en principalement près des fissures et dans vos armoires, placards et tiroirs.

Pour toutes ces méthodes, continuez à traiter encore au moins une semaine après le départ des cafards.

Si vous arrêtez tous ces traitements et qu’il reste ne serait-ce qu’une seule oothèque, l’infestation pourrait très bien recommencer de plus belle.

Si vous habitez dans un immeuble, recommandez à vos voisins d’inspecter s’ils ne sont pas envahis eux aussi.

Demandez-leur de faire un traitement préventif (huiles essentielles par exemple).

6. Installez des pièges anti cafards

Les pièges, principalement collants, sont très efficaces pour éliminer les cafards définitivement. Placez-les tous d’un coup dans toute votre maison.

Mettez-les sur les murs, sous les éviers et lavabos et dans votre cuisine.

De temps en temps, inspectez-les et retirez les cafards morts des pièges. Privilégiez les pièges réutilisables pour amoindrir les frais.

Au cas où vous avez attrapé beaucoup de cafards au même endroit, faites une inspection approfondie de la pièce à la recherche d’un nid et ne laisser aucune fissure ni trou sans l’avoir nettoyé.

Vous pouvez aussi opter pour des pièges artisanaux ou fait maison.

Pour cela, rien de plus simple. Prenez une boîte de conserve ou un pot de confiture vide. Disposez un fond d’huile, de vaseline, d’eau savonneuse ou d’un quelconque liquide lubrifiant.  Ajoutez un aliment sucré (lait concentré, sucre, fruit…). Attendez.

Il est aussi possible de concevoir ce type de piège avec un verre, dans lequel vous versez du vin sucré. Une fois les nuisibles attrapés, éliminez-les.

7. Boucher les cachettes des cafards

Les cafards se cachent très souvent dans des coins sombres et isolés. Si vous voulez éliminer les cafards définitivement, alors il faut inspecter tous les recoins de la maison à la recherche du moindre trou, surtout là où il y la tuyauterie et les raccords entre les murs.

Aussi, il ne faut pas oublier les fonds de tiroirs, de placards, de penderies, les sacs, les piles de magazines, les cartons, les vêtements, les bibliothèques, derrière les meubles, notamment les machines à laver.

Inspectez bien vos caves et greniers, ces pièces humides sont souvent un paradis pour ces nuisibles.

 Une fois la cachette trouvée, calfeutrez-la avec du ruban adhésif ou un tissu moustiquaire si c’est dans un meuble ou une machine.

Mais si c’est dans un mur, bouchez-le simplement avec du ciment ou du plâtre.

8. Adoptez un chat

Les chats en plus d’être de très mignons animaux de compagnie, sont aussi de très bons chasseurs de cafards et de souris.

Bien entendu n’adoptez pas un chat uniquement pour chasser vos cafards mais si vous en avez un, c’est une solution.

Si vos voisins ou vos amis partent en vacances, proposez de garder leur félin pendant une semaine, rien que pour s’assurer qu’il y un gars qui chasse ces cafards dans votre maison.

un cafard sur une feuille verte

V- comment éliminer les cafards définitivement avec des produits chimiques

Il existe de multitude produits chimiques qui se vendent sur le marché et dans les magasins spécialisé dans la lutte contre les cafards.

Ils sont pour la plupart, malgré la cherté de quelques-uns, très efficaces. On pourrait les trouver sous forme de poudre, de pâte ou de gel dans une seringue.

Ces produits chimiques anti cafard doivent être mis dans les recoins de la maison qui sont susceptibles d’abriter ces insectes ou de les voir passer.

Ils sont tellement efficaces pour quelques-uns, que quelques gouttes par exemple d’un gel anti cafard peuvent les éliminer pour une grande période.

Le seul inconvénient de ces produits est qu’ils sont tellement toxiques qu’ils peuvent empoisonner les enfants en bas âge et les animaux domestiques qui seraient en contact avec eux.

Il faut vraiment faire attention lorsqu’on les applique. Et la meilleure solution pour les maisons ayant des petits enfants et des animaux domestique est de les appliquer dans les endroits qui sont hors d’atteinte comme derrière le frigo, la cuisinière et sous les éviers.

VI- Conseils et informations pratiques sur les cafards

Nous allons aborder quelques questions liées à notre sujet : comment éliminer les cafards définitivement, en essayant d’être bref et précis.

Est-ce que les cafards sont dangereux

Le cafard n’est pas dangereux en lui-même pour les humains. Il ne pique pas et ne possède pas de venin. Mais du fait des endroits qu’il fréquente comme les bennes à ordure, les coins humides et autres saleté, il est un grand de transporteur de dangereuses bactéries.

Ces bactéries sont un vecteur essentiel de transmission de maladie telles que la dysenterie, la salmonellose et la fièvre typhoïde.

Le cafard transmet ces maladies par les crottes et sa salive qu’il laisse sur les aliments ou les endroits susceptible d’accueillir les aliments.

Quel aliment attire les cafards ?

Le cafard est un insecte omnivore. C’est-à-dire qu’il peut manger tout : la viande, pain, le fromage, les céréales, les fruits, les légumes et tous les produits sucrés.

Est-ce que les cafards piquent ?

La réponse est non. Le cafard à toujours tendance à fuir devant la présence des humains ou d’autres animaux.

Il ne mord presque jamais, sauf dans des cas très rare ou peut-être il pourrait se sentir en danger. Même dans ce cas la quasi majorité des espèces de cafards fuient au lieu de réagir à une agression extérieure.

C’est quoi une coquerelle ?

Une coquerelle est le nom que donnent nos amis québécois pour les cafards et les blattes.

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

Liens utiles:

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/54462/reader/reader.html#!preferred/1/package/54462/pub/79133/page/8

https://www.doctissimo.fr/famille/fiches-pratiques/cafard-maison

http://leparticulier.lefigaro.fr/article/cafards-mites-punaises-de-lit-les-nouvelles-normes-du-logement-decent/

Fermer le menu