J’ai un nid de frelon que faire ?

Le nid de frelon européen ou le nid de frelon asiatique différent énormément, soit par rapport aux endroits où ils sont construits ou à la manière malgré beaucoup de similitudes entre eux.

Tout comme le frelon asiatique est jugé très dangereux, alors que le frelon européen est plutôt aperçu comme un agent bénéfique pour l’écosystème.

Nous allons voir dans cet article tous les aspects intéressants liés au nid de frelon, afin de savoir comment faire face en cas de présence d’un nid de frelon dans une maison ou un jardin.

Nid de frelon que faire

I- Types de frelon et types de nid de frelon

Le frelon (Vespa) est une grande guêpe qui peut, selon sa nature, être originaire soit de l’Europe (on parlera ici de Vespa Crabro) ou bien de l’Asie (Vespa velutina).

Les Vespa peuvent également être retrouvées en Amérique du Nord, ayant été introduit par des colons européens au XVIIIe siècle.

Les vespas sont généralement considérées comme des ravageurs par les humains qui entrent en contact avec eux.

Les vespidés, notamment les vespas crabro se distinguent de par leur façon complexe de faire des nids en papiers mâché à l’aide de plantes et d’autres fibres environnantes.

La vespa est surtout un genre d’insecte social, de la famille des Vespidés, sous-famille des Vespinae, communément appelés frelons, mais aussi Guichard, Talènes, Lombardes, Cabridans selon les régions et pays.

La majorité des espèces est originaire d’Asie, mais certaines se sont répandues sur plusieurs continents. Ceci soit naturellement, soit suite à des introductions par leur déplacement par des humains.

Quelques modalités doivent être prises, surtout dans la quête ou la rencontre d’un nid de frelons. La manipulation des frelons, est-elle uniquement destinée aux professionnels ?

En cas de contact avec les nids de frelons, que doit-on faire ? Comment réagir quand on en détecte dans notre zone ?

Ensemble, nous analyserons cela et au terme, il vous sera aisé, de réagir efficacement à la rencontre d’un nid de frelons selon que vous voulez les laisser à leur place ou bien les chasser.

II- Comment est la construction d’un nid de frelon ?

Nid de frelon 4

Il existe deux grandes familles en Europe. Le plus ancien, qui a été là depuis des milliers d’année, est le frelon appelée communément le frelon européen.

L’autre est le frelon asiatique, qui est arrivé au hasard du commerce au port de bordeaux dans une marchandise venue de chine. La reine fondatrice du frelon asiatique en Europe s’était cachée dans des poterie à la ville de Tonneins.

Globalement ils ont tous les deux beaucoup de similitudes dans la construction de leurs nids respectifs.

1. Le nid primaire : Genèse

Une fois sortie de son hibernation d’hiver et la température commence à s’adoucir (supérieur à 13 °C), les reines fondatrices qui ont été fécondées l’automne précédent vont sortir au printemps, c’est-à-dire, à partir de la fin du mois de février à mai, pour se mettre à créer un nid, dit nid primaire.

 Ce n’est qu’après s’être refait une santé en se nourrissant abondamment et en se prélassant au soleil pendant quelques jours, que l’insecte va se mettre à construire ledit nid.

Ce nid, d’abord petit et sphérique, est édifié sur un bâti pouvant être un encadrement de porte, un grenier ou des combles.

C’est dans ce nid que les premières ouvrières vont être pondues.

2. La forme du nid primaire du frelon et son évolution 

Dans les premières heures, le nid primaire n’est assimilable qu’à un tout petit cordon suspendu avec au bout une petite alvéole dans laquelle la reine va mettre son premier œuf.

C’est durant les jours suivants qu’elle va construire un début d’alvéole supplémentaire et va y pondre un œuf de plus.

À l’entame de la quatrième alvéole, elle va attaquer la construction d’un chapeau qu’elle va étirer jusqu’à ce que les alvéoles soient complètement recouvertes.

À ce stade, le nid ne sera pas plus gros qu’une balle de golf. Le trou présent sur la surface de l’alvéole sert d’accès à la reine qui ramènera la nourriture pour elle et les larves qui jailliront de ses œufs.

Avec l’évolution des choses, la reine va construire un deuxième puis une troisième enveloppe concentrique.

Les œufs préalablement pondus se transforment rapidement en larves qu’elle va nourrir avec des insectes plusieurs fois par jour. Ces insectes sont une énorme source de protéines pour les futures travailleuses.

3. Le nid principal du frelon asiatique

Dans le cycle de vie d’une reine fondatrice du frelon asiatique, il y a la période ou ces premiers œufs deviennent des ouvrières adultes. C’est à ce moment-là qu’elle décide de laisser son premier nid primaire qui se trouve généralement près du sol, pour aller construire un deuxième nid.

Ce deuxième nid sera la plupart du temps situé en hauteur, suspendu à une branche haute d’un arbre ou sous un toit.

Alors que le frelon européen est amateur des endroits sombres comme les troncs d’arbre, dans un mur et parfois sous terre.

nid de frelon 5

III- Nid de frelon, qui appeler ?

Détruire un nid de frelon sera à la charge du propriétaire de l’habitation ou du jardin ou ils ont construit leur nid.

Mais toutefois, lorsqu’il s’agit d’un nid de frelon asiatique, il faut en informer la mairie de votre lieu de résidence. Ils prendront surement les mesures nécessaires pour endiguer une éventuelle infestation.

Aussi quelques mairies ont un programme spécial pour la lutte contre les frelons asiatiques et ils peuvent vous aider à régler une bonne moitié des charges que vous engagez pour détruire le nid du frelon, si ce n’est des fois la totalité des charges.

En cas où vous apercevez un nid de frelon asiatique quelconque ou un nid de frelon européen que vous jugez dangereux sur une terre qui ne vous appartient pas, vous pouvez aussi appeler les pompiers.

Ils ont les moyens nécessaires pour atteindre les plus hauts nids de frelon asiatique, grâce à la nacelle de leurs camions et l’échelle longue.

IV- Cycle de vie des frelons

nid de frelon 6

La reine du frelon a une durée de vie qui s’approche d’une année. De ce fait, on peut extrapoler que le cycle de la colonie et le nid que la reine fondatrice génère est annuel.

Sa vie commence en automne et sa fécondation a lieu généralement à la fin du mois de novembre. Plusieurs observations et analyses laissent à penser que la fécondation pourrait se dérouler dans la chambre supérieure du nid.

Et que les femelles fondatrices sont à la recherche d’éléments nutritifs pour alimenter les mâles et les larves jusqu’aux premiers gels.

Lors de la montée légère de la température de mi-février (on dépasse succinctement les 13°C), les femelles fondatrices sortent d’hibernation, tout au moins celles qui se retrouvent dans une cachette favorable à un dégel rapide et efficace.

Les premiers jours, les femelles de frelon fondatrices se refont une santé s’ils arrivent à trouver les sucres énergisants dont ils ont une nécessité quasi-vitale.

Les rescapées démarrent un nouveau cycle de vie.

Chacune des reines sera seule pour fonder une nouvelle colonie : construire le nid, pondre, se nourrir et nourrir ses larves jusqu’à ce qu’elles deviennent nymphes, puis adultes ouvrières, 45 jours après la ponte de l’œuf.

Pendant cette période (du 15 février au 1er mai), la reine assure la protection et la nutrition de la colonie.

Après les premières naissances, la femelle fondatrice est remplacée dans son labeur, elle ne sortira plus du nid, elle ne fera plus que pondre comme une reine jusqu’à 100 œufs par jour et jusqu’à épuisement en automne.

V- Comment repérer un nid de frelon

Les attaques de guêpes, tout comme celles des frelons constituent une des sources majeures de panique lors du printemps.

Il devient donc important de localiser les nids de frelons, surtout si ces derniers semblent être autour de votre maison.

Repérer un nid de frelons n’est pas toujours aisé. Bien sûr, comme dans le cas des nids de guêpes, observer les allées et venues des frelons peut vous aider à débusquer leur foyer.

Gardez-vous toutefois d’effectuer cette aventure tout seul. Il est plus avantageux d’entreprendre des recherches à plusieurs, pour avoir une plus grande vue d’ensemble.

De par sa taille relativement faible, dénicher un nid nécessite à la fois patience et attention.

Commencez par recenser toutes les cachettes potentielles de votre maison et votre jardin. Faites-y ensuite un tour pour vérifier qu’elles sont indemnes de tout insecte volant.

Une petite caméra peut vous aider dans vos explorations si vous entreprenez une surveillance en solo.

Ensuite, il s’agit surtout d’être observateur et patient. Guettez les allées et retours des frelons pour voir dans quelle direction ils ont implanté leurs nids.

Dressez l’oreille pour entendre les bourdonnements caractéristiques qui vous indiqueront où chercher ce nid de frelon qui pourrait être sous terre ou même dans une cheminée.

Bien évidemment, si vous remarquez la présence d’un ou deux frelons dans votre lierre, leur nid ne peut se trouver à plus d’un kilomètre de là.

 Cet indicateur pourrait donc suffire à vous alerter de la présence d’un nid de frelons à proximité.

VI- Nid de frelon que faire ?

Nid de frelon 7

Il faut savoir d’abord que le frelon européen qui est l’un des insectes les plus utiles dans la régulation de l’écosystème, est considéré dans certains pays européen, à l’exemple de l’Allemagne, comme une espèce menacée et protégé.

Et qu’il est strictement interdit de lui mettre des pièges. Sauf bien sûr dans le cas où il est une menace directe sur les humains.

Sauf qu’en France ou le frelon européen est considéré l’ami des abeilles, alors que le frelon asiatique, qui est en prolifération exponentielle, est vu comme une menace directe sur l’équilibre des espèces.

C’est pour cela qu’aucune législation n’est venue pour interdire son piégeage et son anéantissement total.

Chaque année, lors du printemps, période dans laquelle les frelons (reines fondatrices) sortent pour trouver les nutriments nécessaires à la mise en route d’une nouvelle colonie, il y a une vague de piégeage de frelons asiatique en France et en Espagne particulièrement.

Et sans avoir besoin d’être un expert, vous pouvez participer à ce piégeage-là et réussir.

Vous pouvez consulter notre article sur le sujet : https://lesnuisibles.com/faire-un-piege-a-frelon-asiatique/

Les prérequis sont simples : s’assurer de ce que des frelons ont été détectés dans la zone, avoir un bon appât, une ficelle pour accrocher votre piège et une bouteille en plastique.

Il y a autant d’appâts que de frelons. Les plus connus sont ceux composé de sirop de fruit rouge comme la cassis, de la bière et du vin blanc.

D’autres appâts sont également utilisés tels le miel, crevette, viande, jus de cirier, des mélanges de bière, bière et fruits, et bien d’autres. Une fois l’appât sélectionné, suivez les étapes suivantes :

Prenez une bouteille en plastique et coupez là en deux.

Veuillez à ce que le côté du bouchon se glisse dans l’autre partie de la bouteille.

Cela fait, percez le bouchon d’un trou de 8 mm de diamètre (pour que seuls les frelons puissent entrer).

Il faut aussi percer la partie basse de la bouteille, au-dessus du niveau du liquide. Ces trous, destinés à laisser passer l’odeur du mélange pour attirer les frelons, doivent être d’un diamètre de 6 mm.

À l’intérieur de la bouteille, verser votre appât préalablement préparé et voilà. Le piège est achevé.

Le piège ainsi constitué est à accrocher près des arbres fruitiers ou là où un essaim a été repéré les années précédentes.

Une autre bouteille en plastique est généralement rajouté au-dessus pour protéger le système de piégeage de la pluie.

VII- Comment détruire un nid de frelon

Voici quelques précautions indispensables afin de procéder méthodiquement et ainsi savoir comment détruire un nid de frelon :

Le frelon européen se révèle très agressif quand son nid est attaqué. Mais le frelon asiatique est, lui, particulièrement dangereux car il pourra procéder à des attaques répétées sur l’auteur de l’agression et attaque souvent en rafale et en groupe.

Par conséquent, ne vous attaquez jamais à un nid de frelons sans un maximum de précautions indispensables pour éviter d’être la victime de ces piqûres en rafale.

Voici quelques conseils que les professionnels suivent lorsqu’ils veulent détruire un nid de frelon :

  • Se munir d’une combinaison adéquate pour les frelons ou il y a aucun espace pour laisser le frelon toucher la peau par son aiguillon de 6 mm.
  • Mettre des lunettes pour se protéger les yeux. Car le frelon asiatique, lorsqu’ils n’arrivent pas à atteindre la peau de victime, il lui lance son venin. Et c’est venin tellement toxique que la personne qui l’a reçu dans les yeux peut rester un bout temps sans pouvoir les ouvrir.
  • Mettre en plus de la combinaison des vêtements très épais au cas où le dard la transperce.
  • Une écharpe épaisse ou même un masque peut s’avérer très utile.
  • Mettre des gants, des bottes, chapeau… tout ce qui peut protéger chaque parcelle de votre corps

La destruction du nid de frelon proprement dite :

Nid de frelon 8

Évidemment, si vous repérez un nid en haut d’un arbre, il ne peut donc s’agir que d’un nid de frelons asiatiques, nous vous recommandons fortement de faire appel à une entreprise spécialisée qui a assez d’expérience et savent comment détruire un nid de frelon.

Ils auront aussi les protections nécessaires pour s’attaquer à ce type de nid et le matériel adéquat pour intervenir en altitude.

En général ils utilisent une sorte de perche longue qui peut atteindre parfois cinq mètres ou plus, avec laquelle ils injectent le produit toxique qui tue les frelons asiatiques.

Il s’agit du dioxyde de soufre (so2) qui est un exterminateur fiable des frelons asiatiques.

S’il s’agit d’un nid de frelons européens ou de taille raisonnable, que vous pouvez atteindre facilement, vous pouvez envisager d’utiliser un insecticide puissant.

Pour plus de prudence, préférez un aérosol longue portée comme ceux qui existent sur le marché, des aérosols spécial nids de guêpes et de frelons.

D’une efficacité foudroyante (ces produits sont utilisé d’ailleurs par des professionnels comme les pompiers), leur rapidité d’action et leur portée de 6 mètres assurent votre sécurité.

Agissez toujours à la tombée de la nuit ou très tôt le matin, quand la plupart des frelons, insectes diurnes, sont rentrés dans le nid et sont encore endormis.

A rappeler que les frelons européens sortent aussi la nuit. Donc il faut s’attendre au retour de quelques-uns au nid détruit.

VIII- Risques et dangers liés à la manipulation des frelons 

Avant de s’engager dans la chasse aux frelons, il est très important de maîtriser les enjeux d’une possible confrontation entre les bestioles et vous.

Les frelons ne s’attaquent presque jamais aux humains. Ils ne cherchent qu’à défendre leur territoire, leur nid et leur progéniture.

C’est pour cette raison que, s’il vous surprend dans une position dans laquelle vous désirez détruire son nid, le frelon se montrera impitoyable.

Comment le corps se comporte-t-il suite à une piqûre de Vespa ?

Les réactions du corps ne sont en aucun cas différentes que ça soit pour une piqûre de guêpes ou bien une piqûre de frelons.

La véritable distinction se fait au niveau de la piqûre. En effet, le frelon lors de son attaque diffuse plus de venin que la guêpe, accentuant ainsi la réaction corporelle.

On distinguera alors trois types de réactions :

Locale : Caractérisé par un gonflement et une inflammation autour du point de piqûre. Ces symptômes s’accompagnent bien souvent de démangeaisons pouvant perdurer quelques heures. Prenez garde aux malaises engendrés.

Toxique : dans le cas de piqûres multiples, par un seul ou plusieurs individus, votre organisme doit encaisser une dose de venin décuplée qui augmente les réactions.

 Ce qui se matérialise donc par plus de douleurs et de malaises. Il est recommandé dans ce cas, d’aller rapidement consulter les urgentistes.

Allergique : en cas d’allergie, une réaction grave regroupant tous les symptômes généralement observés en cas de piqûre d’insecte, vus auxquels peuvent s’ajouter une détresse respiratoire, des troubles cardiaques… Un choc anaphylactique qui peut, dans certains cas, se révéler mortel.

IX- Conclusion

Les frelons, ou vespas, qu’ils soient d’origine européenne ou asiatique ont des caractéristiques communes aux guêpes, mais conservent toutefois leur particularité.

On les distingue par leur grande taille par rapport à la guêpe.

De ce fait, il devient impératif d’en maîtriser le cycle de vie pour mieux appréhender son mode de vie. Une année ; c’est le temps approximatif de vie d’une reine fondatrice de colonies, celles qui survivent à l’hibernation.

Une fois les premières lueurs du printemps arrivées, ces dernières entament la création de leur nid primaire pour bâtir une nouvelle colonie qui pourrait atteindre à la fin de l’automne jusqu’à 2500 individus, voire plus dans certaines circonstances favorables.

Le nid de frelon européen ou asiatique est créé généralement dans un endroit accessible, près des habitations ou d’un cours d’eau. Il est assez discret, permettant de ce fait à la reine d’entamer sa ponte massive d’œufs.

Dans le cas où vous voyez un inhabituel va-et-vient de ces bestioles tout près de votre maison ou près d’un rucher si vous êtes apiculteur, il devient évident de déduire qu’un nid de frelon ne doit pas être bien loin.

Il vous suffira alors d’ouvrir l’œil et normalement vous arriverez à repérer ce nid de frelon et savoir sa position pour enfin, si vous le jugez assez dangereux pour vous, vous en débarrasser personnellement (même s’il est vivement conseillé et préférable de contacter un professionnel pour ce genre d’intervention).

Mais d’un autre côté, n’ayez donc plus aucune crainte lors d’un contact potentiel avec les frelons. Vous n’avez pas besoin d’être un expert en insectes volants pour gérer les situations qui se présenteront devant vous.

Patience, calme et maîtrise de soi sont les seuls éléments dont vous avez besoin pour tenir face à une quelconque rencontre avec ces bestioles.

Prenez garde toutefois à être bien vêtis, de peur d’être victime de leurs piqûres vénéneuses.

Espérons que nous avons pu répondre à la question de: nid de frelon que faire?

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

quelques lien utiles:

http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=1649

http://abeille34.over-blog.com/article-le-frelon-asiatique-predateur-des-abeilles-et-autres-pollinisateurs-65764311.html

http://www.val-doise.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-et-nuisances/Milieux-naturels/Que-faire-en-cas-de-decouverte-d-un-nid-de-frelons-asiatiques

http://www.fredonidf.com/

https://www.frosaif.fr/F/index.php

Fermer le menu