Que mangent les mouches ?

que mangent les mouches domestiques

Que mangent les mouches en fait ? C’est quoi son cycle de vie exactement ? Est-ce que les mouches transmettent vraiment des maladies ? Sont-elles dangereuses ?

Voici notre article qui répond à toutes ces questions d’une manière simple et ludique.  

I- Types de mouches

Il existe sept variétés principales de mouches : la mouche domestique, la mouche bleue de la viande, la mouche grise de la viande, la mouche d’automne, la mouche des greniers, la mouche des étables et la petite mouche domestique.

Cette accumulation de noms ne vous dit peut-être rien mais il faut savoir que toutes partagent les mêmes caractéristiques principales si ce n’est quelques nuances.

Appartenant toutes à la l’ordre des diptères, elles ont ainsi grosso modo des espérances de vie similaire et s’alimentent plus ou moins de la même façon et se reproduisent aussi quasiment à l’identique.

II- Les caractéristiques de la mouche domestique

Comme son nom l’indique, la mouche domestique est l’espèce la plus présente au monde dans nos demeures.

Elles sont actives toute l’année lorsqu’elles se trouvent dans un climat chaud et hibernent ou disparaissent quelques mois en hiver dans des régions plus froides.

Les plus résistantes vivent jusqu’à deux mois tandis que la moyenne vit un peu moins d’un mois.

Elles circulent dans un rayon pouvant aller jusqu’à 8 kilomètres.

Enfin, il est inutile de rappeler à quel point elles sont pénibles pour les hommes comme pour les animaux, repoussés que nous sommes par la saleté de ces petites bêtes.

III- Cycle de vie

 Une femelle mouche pond entre 850 et 1050 œufs en 5 fois. La grande productivité de la mouche permet de faire éclore jusqu’à 11 générations par saison dans les climats les plus favorables à l’espèce.

Au début de son existence, la larve demeure d’abord dans de la matière organique en décomposition- nourriture en état avancé de pourrissement, excréments etc- afin de ne pas être exposé à la lumière, qui lui est potentiellement fatale.

Puis, son cycle de développement prend environ six jours tandis que sa durée d’incubation de varie de 10 à 50 heures en fonction de la favorabilité des conditions extérieures.

une mouche

IV- Que mangent les mouches ?

Il convient d’abord de préciser la manière dont elles consomment leurs aliments. En effet, elles ont la particularité d’utiliser leurs pieds pour attraper la nourriture.

En plus d’être fonctionnelle, cette manière de se servir leur permet d’activer leurs récepteurs gustatifs qui se trouvent sur la partie inférieure des leurs pieds.

Ainsi, avant de se régaler de défécations et autres produits pourris, elles vont régulièrement faire une petite promenade.

A noter qu’elles ne peuvent se nourrir que de matières liquides, ce qui les conduit à vomir sur les aliments qu’elles s’apprêtent à consommer de manière à les rendre plus aisément suçables.

En plus des vomissements, elles sont également conduites à déféquer sur les aliments qu’elles s’apprêtent à manger.

Quant eux éléments consommés eux-mêmes, il s’agit uniquement de matières organiques en voie de décomposition avancée.

C’est-à-dire des défécations mais aussi des végétaux ou de la viande en voie de décomposition.

Une fois adultes, elles ont absolument besoin de sucre, qu’elles trouvent notamment dans les restes de lait jetés aux ordures ou dans des gouttes de jus de fruit.

A noter que la plupart des aliments comestibles pour l’homme le sont aussi pour la mouche, ce qui explique en partie leur voisinage fréquent.

V- Quels animaux mangent les mouches

Les prédateurs des mouches peuvent être aussi bien des reptiles, des mammifères que des insectes.

L’un des plus gros consommateurs de mouche se trouve être la grenouille. Mais aussi, bien sûr, le gobe-mouches, oiseau appartenant à la famille des musci-capitae qui a été nommé en raison de sa consommation pléthorique de diptères.

Parmi les autres animaux et espèces qui en ingurgitent, on trouve, entre autres, l’araignée, la guêpe, la libellule mais aussi nombre d’oiseaux comme les hirondelles.

Les mouches peuvent être intéressantes nutritivement en raison de leur forte teneur en protéines- environ 75 pourcents.

VI- Plantes qui mangent les mouches

Il existe de multiples plantes qui mangent les mouches, d’une efficacité variable. En voilà quelques-unes :

Dionée attrape-mouche

Peut-être la plus célèbre de toutes les plantes carnivores, l’emblématique Dionée attrape-mouche utilise une sève à l’odeur douce pour attirer dans sa bouche des insectes peu méfiants.

Malgré sa célébrité, la Dionée attrape-mouche ne peut attraper que 3 ou 4 insectes avant de se refermer à jamais, ce qui le rend moins efficace que les autres plantes.

Plante pichet

Ne vous laissez pas tromper par son élégance, cette plante est une machine vivante, qui respire et qui mange des mouches.

Les mouches à fruits ne sont pas les seules à figurer au menu des plantes pichet ; elles sont également efficaces pour attraper les guêpes et les abeilles.

Plante de rossolis (les droséras)

Ce sont des reines de la capture des mouches à fruits. Le mucilage sucré d’un droséra attire, piège et digère un insecte qui devient un ennemi puissant pour toute mouche à fruits.

VII- Est-ce que les mouches transmettent des maladies

Effectivement, les mouches peuvent transmettre de nombreuses maladies, parfois graves.

Ainsi, elles peuvent être responsables de la tuberculose, du choléra, de la gastro-entérite ou encore la maladie du sommeil par la mouche tsé-tsé dans certaines parties des hauts plateaux africains.

Elles peuvent aussi transmettre des vers intestinaux, quelquefois très dangereux.

Cette transmission pléthorique de maladies sévères s’explique par le contact qu’elles recherchent avec les produits que nous consommons régulièrement- qui sont quasiment tous comestibles pour la mouche- qui fait très souvent suite à un contact avec des matières organiques en décomposition particulièrement sales voire avec de la moisissure, très susceptible de contenir bactéries et autres virus.

De plus, étant donné comme nous l’avons vu plus haut, qu’elles vomissent et défèquent sur les aliments, ces déjections se retrouvent directement sur notre nourriture- notamment en été lorsque nous mangeons en extérieur- et transmet ainsi ses endogermes.

Bien sûr, les maladies potentiellement transmissibles varient en fonction des latitudes sous lesquelles la mouche évolue.

Ainsi, il est par exemple impossible qu’elles soient responsables du choléra lorsqu’elles se trouvent en Europe.

Conclusion

La réponse à la question: ” que mangent les mouches? ” est comme on le vient de le voir est sans équivoque.

Que des matières pourries telles que les matières fécales et les restes de nourriture en décomposition.

Il est maintenant évident qu’il faut protéger la nourriture des petites pattes des mouches pleines de microbes et de matières pourries et qu’il faut nettoyer à l’eau, légumes et fruits, autant que faire se peut.

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

Liens utiles:

Pourquoi les mouches nous envahissent-elles en été ?

How to Deal with a Housefly Infestation

Complete Guide To Getting Rid Of Flies In The House

Comment se débarrasser des mouches dans la maison

Fermer le menu