Insecte ressemblant au cafard (blatte)

Un insecte ressemblant à une blatte (cafard) ne doit pas nous faire obligatoirement peur lorsqu’on le voit. Ils sont pour la plupart moins nocifs et n’infestent pas les demeures des gens.

Voici les six insectes qui nous paraissent les plus proches et qui ressemble beaucoup au blattes.

insecte ressemblant au cafard

I- Pourquoi les cafards sont nuisibles ?

Bien qu’ils n’ont pas l’habitude de mordre ou de piquer, les cafards se nourrissent et vivent dans des zones qui abritent des bactéries dangereuses, telles que les salles de bains, les drains et les bennes à ordures.

Dans la nature, vous pouvez trouver des cafards se nourrissant de cadavres d’animaux morts et d’excréments….

Lorsque les cafards pénètrent dans une maison, ils entrent également dans des emballages alimentaires et dans des zones de stockage de ces aliments.

Ces insectes sont capables de mâcher du papier et des plastiques minces et, lorsqu’ils pénètrent dans les aliments stockés, ils peuvent entacher et salir ces aliments.

Le cafard transporte les bactéries sur son corps et peut contaminer les aliments ainsi que les zones où les aliments sont préparés.

Ils peuvent propager des bactéries nocives depuis des endroits sales, tels que le bord de la cuvette des toilettes, vers des endroits qui doivent rester propres, comme les dessus de table, les comptoirs, les surfaces de préparation des aliments, les planches à découper, etc.

La bactérie peut provoquer des vomissements, de la fièvre, de la diarrhée et même transmettre des salmonelles.

Ce type d’insecte perd sa peau en faisant ses différentes mues et laisse aussi des excréments et, chez certaines personnes fragiles, les allergènes de ces insectes nuisibles provoqueront de graves crises d’asthme.

II- Types de cafards en France

Il existe plusieurs espèces de cafards représentatives en France, mais on peut les résumer globalement en quatre grandes espèces qui sont presque la majorité de cette population d’insectes.

1. La blatte germanique

blatte germanique

La blatte germanique est de loin la plus importante et la plus commune de la famille des cafards dans le monde.

En plus d’être une nuisance, elle a été une grande source de maladies. Elle est la responsable de la transmission d’une variété d’organismes pathogènes, et des réactions allergiques chez de nombreuses personnes.

On la retrouve le plus souvent associées aux restaurants, aux établissements de transformation des aliments, aux hôtels, aux maisons de soins et à d’autres établissements institutionnels.

2. Blatte orientale

blatte orientale

L’origine de la blatte oriental, Blatta orientalis Linnaeus, est incertaine, mais on pense qu’elle provient d’Afrique ou du sud de la Russie.

Il s’agit d’un ravageur domestique majeur dans certaines parties du nord-ouest, du centre-ouest et du sud des États-Unis.

Cette espèce est aussi l’une des plus grandes espèces de cafards.

Les blattes orientales se trouvent souvent dans les égouts et pénètrent dans les structures par les drains.

Elles trouvent des abris intérieurs dans les sous-sols et les vides sanitaires.

On peut également les retrouver dans les tas de feuilles dans le jardin et dans le bois de chauffage à l’extérieur.

 Les blattes orientales sont parfois appelées « punaises d’eau » parce qu’elles sortent des égouts et « cafards coléoptères noirs » en raison de leur corps lisse et sombre.

Cette espèce crée une forte odeur et est considérée comme l’un des leaders dans le monde des cafards.

3. Blatte rayée

blatte rayée

Les blattes rayées sont l’une des plus petites espèces de blattes susceptibles d’être trouvées dans les maisons et les appartements.

Bien que de taille comparable à la blatte germanique, elle a moins d’humidité.

On peut les retrouver également dans les salons et les chambres. Comme la plupart des cafards, elles éviteront la lumière et sont difficiles à apercevoir durant la journée.

Les blattes rayées peuvent se cacher dans de nombreux endroits inaccessibles aux cafards plus gros qu’elle.

Une analyse approfondie de l’environnement est un élément clé pour prévenir une infestation à grande échelle de cet insecte nuisible.

4. Blatte américaine

blatte américaine

Les blattes américaines sont les plus gros des cafards infestant les maisons et considérée comme un ravageur majeur dans le monde et les États-Unis.

Cette espèce de blatte américaine est également connu sous le nom d’insecte aquatique, de canari de Bombay ou de palmier nain.

Malgré son nom, la blatte américaine n’est pas originaire d’Amérique du Nord. Certaines preuves suggèrent que les blattes américaines ont été introduites via des navires en provenance d’Afrique au début des années 1600.

Les blattes américaines sont connues pour propager de nombreux types d’agents pathogènes dangereux pour l’homme, ainsi que différents types de bactéries et de vers parasites.

Ces cafards peuvent ramasser les germes sur les épines de leurs jambes et de leur corps lorsqu’ils rampent dans les poubelles et les égouts et peuvent transférer ces germes sur les surfaces des aliments.

Des études médicales récentes ont indiqué que les allergènes de blattes peuvent provoquer des réactions allergiques ainsi que l’asthme chez les enfants.

III- Insecte ressemblant à une blatte (cafard)

Il faut le savoir d’avance que les insectes sont tous différents dans la forme et le comportement. Aucun ne ressemble à l’autre dans l’absolu sauf qu’on peut trouver des similitudes entre eux.

Un insecte ressemblant au cafard est donc celui qui a beaucoup de similitudes avec lui et qu’on peut confondre entre eux si on voit l’un deux. Voici alors quelques insectes qui peuvent ressembler aux cafards.

1. Coreidé

coreidé ou punaise américaine

Les membres de la famille des Coreidae ont tendance à être de taille assez grande. Le plus grand peut atteindre presque 4 cm de long.

Les espèces nord-américaines mesurent généralement de 2 à 3 cm. Ils ont une petite tête par rapport à leur corps, avec un bec à quatre segments et des antennes à quatre segments.

Leur corps est généralement allongé et souvent de couleur sombre, bien que les espèces tropicales puissent être assez colorées.

Les ailes antérieures du coréidé ont de nombreuses veines parallèles, que vous devriez pouvoir voir si vous regardez de près.

 Les insectes coréidés se nourrissent principalement de fruits et de graines en développement ainsi que de la sève des plantes.

Cette alimentation rend souvent les graines infertiles ou infectées par des bactéries ou des moisissures, ce qui agace les agriculteurs bien évidemment.

Il y a eu des allégations selon lesquelles certaines espèces sont activement carnivores, mais il y a un manque de preuves matérielles.

Ils attireront votre attention lorsque plusieurs de ces gros insectes se rassemblent sur un arbre ou une plante de jardin.

Beaucoup de monde peuvent les confondre avec les cafards.

2. Punaise de juin

punaise de juin

La punaise de juin est un insecte ressemblant au cafard. Elle est une grande destructrice de matière végétale.

Les punaises de juin peuvent endommager les jardins, les pelouses et les pâturages. Ils se nourrissent de végétation, de feuilles en particulier.

Leur régime alimentaire peut également comprendre de l’herbe, des fleurs, des fruits, tels que des céréales (blé, maïs, etc.), de la sève et des matières organiques en décomposition.

Leurs larves sont bonnes pour tuer certaines plantes dans votre pelouse et votre jardin en mangeant les racines.

D’un autre côté, elles sont également une très bonne nourriture pour les poulets et autres oiseaux.

Les punaises de juin sont nocturnes et passent leurs nuits à se nourrir de plantes et à se reproduire.

Les punaises de juin ne mordent pas les humains et ne s’intéressent nullement à nous.

Cependant, lorsqu’ils atterrissent sur vous, les épines sur leurs jambes peuvent provoquer une légère pincée.

Ils sont souvent attirés par la lumière nocturne. En effet, une punaise de juin peut s’épuiser en continuant à voler dans la lumière jusqu’au lever du jour.

A noter aussi qu’ils ne volent pas très bien et ont tendance à tomber sur le sol.

3. Grillon

grillon

Les grillons sont des insectes apparentés de loin aux sauterelles, et les scientifiques ont identifié et décrit plus de 900 espèces de grillons.

Dans de nombreuses cultures, les grillons sont un signe de bonne chance et ces créatures figurent souvent en bonne place dans le folklore et la littérature.

Jiminy Cricket, un personnage du “Pinocchio” de Walt Disney, est probablement le cricket de fiction le plus célèbre.

Dans la nature, les grillons sont la proie de nombreux animaux, des oiseaux aux ours, et ils sont un élément clé de la chaîne alimentaire.

Les grillons sont également un aliment d’alimentation populaire pour de nombreux animaux de compagnie, tels que les lézards et les araignées.

Il y a même des humains qui en mangent ! En Asie du Sud-Est, les grillons frits sont une collation courante.

Les grillons sont attirés par votre propriété pour trois raisons : nourriture, abri et lumière. Dans votre sous-sol ou votre cave, ils chercheront de la nourriture, comme tous les autres insectes.

À l’extérieur, les grillons se cachent parmi le feuillage ou sous des objets tels que des rochers, des pavés, du bois ou des poubelles.

Ils s’aventurent à l’intérieur de votre maison lorsque les températures nocturnes normales chutent, généralement à l’approche de l’automne. La lumière nocturne est aussi, comme beaucoup d’autres insectes, un autre grand attractif pour les grillons.

4. Longicorne asiatique

Longicorne asiatique

Le longicorne asiatique est l’une des espèces les plus nuisibles d’Europe et d’Amérique du Nord, causant d’énormes dégâts économiques aux feuillus qui poussent dans les parcs et jardins urbains.

Les larves ALB creusent un tunnel profondément dans le bois des arbres hôtes pour se nourrir, perturber le transport d’eau et des nutriments et compromettre l’intégrité structurale de l’arbre.

Les arbres s’affaiblissent et meurent avec des attaques répétées. Le seul moyen efficace d’éliminer les longicornes asiatiques est d’éliminer et de détruire les arbres infestés.

Une détection précoce et une réponse rapide peuvent aider à protéger les forêts et les jardins urbains.

La longicorne asiatique rentre dans la famille d’insecte ressemblant au cafard.

5. Coléoptère de palo verde

coléoptère de palo verde

C’est aussi un insecte ressemblant au cafard, le coléoptère de Palo Verde est un grand coléoptère vivant dans toute la partie sud-ouest des États-Unis. De couleur noire, ils ont des pattes épineuses et de longues antennes.

Ils peuvent varier en longueur d’environ deux centimètre à plusieurs centimètres.

Les petits coléoptères de Palo Verde sont appelés « larves » et se nourrissent de vieilles racines d’arbres.

Cependant, seuls les arbres rendus vulnérables par la maladie ou un mauvais entretien sont susceptibles d’être endommagés par eux.

Ils creuseront et se nourriront des racines des arbres pendant environ 3-4 ans. Après ce temps, ils deviendront des coléoptères adultes et feront surface pour trouver un partenaire afin de se reproduire.

Les coléoptères de Palo Verde sont très actifs la nuit et sont difficiles à tuer. Heureusement, il n’est pas vraiment nécessaire de les exterminer.

Ils ne représentent pratiquement aucune menace et leur cycle d’activité ne couvre chaque année que quelques mois.

6. Punaise d’eau

punaise d'eau

La punaise d’eau est un autre insecte volant ressemblant au cafard, elle est aquatique et classée dans l’ordre des hémiptères. Leurs jambes sont utilisées comme des pagaies pour se déplacer dans l’eau.

Les membres de la famille des Gerridae, comme les araignées aquatiques, les patineurs d’étang et les araignées aquatiques, sont également des punaises d’eau.

Les punaises d’eau sont courantes dans les étangs et les lacs, et moins fréquentes dans les rivières. Ils ont tendance à traîner dans la végétation en bordure des lacs et des zones humides.

C’est dans la végétation qu’ils attendent leurs proies potentielles.

Ces insectes quittent fréquemment l’eau et volent. On les trouve souvent dans les parkings autour de grandes lumières.

Quand les gens voient ces insectes, ils pensent qu’ils voient d’énormes cafards ou coléoptères. Mais les cafards et les coléoptères ne deviennent pas si gros et ne tournent pas généralement autour des lumières.

Cette créature particulière est un grand prédateur des plus efficaces. Il mange des petits poissons, des têtards, des escargots, des insectes et d’autres invertébrés (créatures qui n’ont pas de colonne vertébrale).

Ils chassent leurs proies en les attrapant avec leurs grandes et puissantes pattes avant, puis ils lui injectent une toxine pour l’immobiliser et / ou la tuer.

Ensuite, ils lui sucent le jus de son organisme. A noter qu’ils ne sont charognards et préfèrent plutôt de la viande fraîche.

Conclusion

Un insecte ressemblant au cafard n’est pas forcément aussi nuisible comme on vient juste de le voir au-dessus.

En général, il ne rentre pas dans les maisons et n’infeste pas d’habitations. Mais ça arrive qu’on se trompe sur eux lorsqu’on les voit à une grande distance ou la nuit, lorsqu’il y a moins de lumière.

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

liens utiles:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coreidae

https://www.bestioles.ca/insectes/coreides-coreidae.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gryllidae

https://fr.wiktionary.org/wiki/grillon

https://www.maxisciences.com/punaise/une-punaise-d-eau-geante-mange-une-tortue_art14891.html

https://fr.ticotourandtravel.com/2406-palo-verde-beetle

https://www.inspection.gc.ca/vegetaux/phytoravageurs-especes-envahissantes/insectes/longicorne-asiatique/une-espece-envahissante-indesirable/fra/1432597567412/1432597616557

https://www.lasciences.com/qu-est-ce-qu-un-bug-de-juin

Fermer le menu