L’araignée jaune et noire est-elle dangereuse ?

L’araignée jaune et noire est-elle dangereuse ? C’est quoi le cycle de vie de l’araignée Argiope frelon ? C’est quoi son alimentation ?

Voici les réponses à toutes ces questions, ainsi que d’autres informations fort utiles sur l’Argiope, l’araignée jaune et noire.

I- Description de l’araignée Argiope

L’Argiope est souvent appelée l’araignée guêpe ou araignée de jardin noire et jaune. Comme c’est le cas pour de nombreuses espèces d’araignées, les femelles de cette espèce atteignent une taille beaucoup plus grande que les mâles.

La longueur du corps des femelles adultes varie de 19 à 28 mm, tandis que les mâles atteignent seulement 5 à 9 mm.

Chez les deux sexes, l’abdomen brillant en forme d’œuf a des marques jaunes ou orange frappantes sur un fond noir.

La partie avant du corps, le céphalothorax, est couverte de poils courts et argentés. Les pattes sont principalement noires, avec des parties rouges ou jaunes près du corps.

Cette espèce a trois griffes par pied, une de plus que la plupart des araignées. Cette troisième griffe l’aide à manipuler les fils pendant le filage.

L’Argiope (Épeire fasciée) a une morsure venimeuse pour ses proies qui les immobilise lorsqu’elles sont prises dans sa toile.

II- L’araignée jaune et noire est-elle dangereuse ?

l'araignée argiope

Comme presque toutes les autres araignées, l’araignée Argiope est inoffensive pour l’homme.

Comme c’est le cas avec la plupart des araignées de jardin, elles mangent des insectes et sont capables de consommer des proies jusqu’à deux fois leur taille. 

Ils peuvent potentiellement mordre s’ils sont saisis, mais à part la défense, ils n’attaquent pas aux gros animaux.

Leur venin n’est pas considéré comme un problème médical grave pour l’homme ; il contient souvent une grande variété de toxines polyamines susceptibles d’être utilisées comme agents thérapeutiques.

Une morsure par l’araignée de jardin noire et jaune (Argiope aurantia) est comparable à une piqûre d’abeille, avec des rougeurs et un gonflement.

Pour un adulte en bonne santé, une morsure n’est pas considérée comme un problème.

Bien qu’elles ne soient pas des araignées agressives, les tout-petits, les personnes âgées, et ceux dont le système immunitaire est fragile, ou ceux qui ont des allergies connues au venin, doivent faire preuve de prudence face à ces araignées.

III- Cycle de vie et biologie

Dans les climats tempérés, la grande majorité des espèces vivent un peu plus d’un an: de leur éclosion à l’automne jusqu’au premier gel dur de l’année suivante.

Cependant, dans les climats plus chauds et en captivité, les femelles de cette espèce peuvent vivre plusieurs années.

Les mâles meurent probablement après leur accouplement au cours de leur première année.

Les mâles adultes errent à la recherche de partenaires potentiels. Une fois qu’ils trouvent une femelle, ils construisent de petites toiles à proximité et la courtisent.

Quand il est temps de s’accoupler, le mâle file une toile compagnon à côté de la femelle. Après l’accouplement, la femelle pond ses œufs et place son sac à œufs dans la toile.

Le sac contient entre 400 et 1400 œufs. Le sac à œufs est composé de plusieurs couches de soie et protège son contenu des dommages.

Dans les régions où l’hiver est rude, les œufs de cette espèce éclosent à la fin de l’été ou à l’automne.

Toutefois, les araignées nouveau-nées sont en hibernation et ne quittent le sac d’œufs qu’au printemps suivant.

Les nouveau-nés ressemblent généralement à de petits adultes. Il n’y a donc pas de changements majeurs dans l’anatomie ou la structure à mesure qu’ils grandissent, sauf en ce qui concerne le développement des organes reproducteurs.

l'araignée argiope est-elle dangereuse

IV- Son alimentation et comment chasse-t-elle?

Comme toutes les araignées, les Argiopes noires et jaunes sont carnivores. Ils tissent une toile orbe pour capturer de petits insectes volants tels que les pucerons, les mouches, les sauterelles et les hyménoptères (guêpes et abeilles).

Une femelle peut prendre des proies ayant jusqu’à 47 mm de diamètre, soit 200% supérieure à sa propre taille.

Si le climat est propice, les araignées Argiope (Argiope bruennichi) peuvent être actives de jour comme de nuit, attaquant les insectes piégés dans leur toile.

Elles construisent et réparent souvent leurs toiles après la tombée de la nuit, mais peuvent également le faire pendant la journée.

Une fois qu’elles trouvent des sites appropriés pour leurs toiles, ils ont tendance à y rester à moins que la toile ne soit fréquemment perturbée, ou qu’elles ne puissent pas y attraper suffisamment de nourriture.

La toile peut avoir jusqu’à 70 cm de diamètre. L’araignée pend, tête baissée, au centre de la toile en attendant la proie.

Souvent, elle tient ses jambes ensemble par paires de sorte qu’il semble qu’il n’y en ait que quatre.

Parfois, l’araignée peut se cacher dans une feuille ou une tige d’herbe voisine, reliée au centre de la toile par un fil non collant qui frémit lorsque les proies atterrissent sur la toile.

V- Pourquoi la femelle mange le mâle après copulation

Bien qu’il soit rarement observé, les femelles Argiope dans certains cas mange le mâle juste après la copulation.

Les argiopes d’argent mâles sont comme on l’a déjà souligné de courte durée. Une fois matures, ils s’accoupleront mais une ou deux fois avant de mourir.

Habituellement, les mâles qui parviennent à se reproduire et à ne pas devenir la proie de leur partenaire, meurent spontanément pendant ou immédiatement après leur deuxième accouplement.

Bien qu’il semble que le mâle soit quelque peu extensible dans cette équation, son sacrifice est crucial pour garantir la transmission de ses gènes.

Car pendant l’accouplement, des parties de ses organes copulateurs se détachent en place, ce qui sert de sorte de bouchon pour empêcher les futurs prétendants potentiels de s’accoupler avec la même femelle.

Si le bouchon fonctionne et que la fécondation réussit, sa progéniture bénéficiera également de sa contribution nutritionnelle à leur mère, qui s’occupera bientôt des œufs et protégera la couvée jusqu’à ce que les araignées soient prêtes à quitter la toile.

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

Liens utiles:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Argiope_(genre)

Comment soigner une piqûre d’araignée?

Comment se débarrasser des araignées dans le jardin ?

https://www.insectes-net.fr/argiope/argiope.htm

Argiope lobata

Argiope bruennichi

Fermer le menu