Piqûre d’araignée qui gratte: que faire?

piqûre d'araignée qui gratte

Piqûre d’araignée qui gratte : que faire ? Sont-elles dangereuses ? Comment les soigner avec des recettes de grand-mère ? Y a-t-il un traitement médical pour apaiser une morsure d’araignée pour qu’elle cesse de gratter ?

Voici un article qui répond à toutes ces questions.

I- Description de l’araignée et de sa piqûre

L’araignée est constituée de deux parties différentes reliées l’une à l’autre par une petite tige. Les deux parties sont la tête et l’abdomen.

Sur la tête, il y a huit yeux et quatre appendices. Sur les deux premiers appendices, il y a un croc qui est lié à la glande à poison.

Les araignées utilisent ces deux crocs pour immobiliser leur proie ou pour se défendre.

Plus bas, il y a deux autres appendices qui sont utilisés comme bouche. En dessous, il y a huit pattes.

Il y en a quatre de chaque côté de l’araignée.

Les parties abdominales du corps de l’araignée sont principalement destinées à la conservation des aliments. Mais cette partie contient également la soie d’araignée et les poumons.

Les araignées aident à contrôler l’infestation d’insectes dans la nature.

Certaines d’entre elles sont moins amicales lorsqu’on les provoque, ce qui les conduit à mordre si elles se sentent menacées ou en danger.

Leur venin peut provoquer diverses réactions, allant d’une morsure légère mais douloureuse à une réaction allergique, et dans certains cas, elles peuvent être même mortelle. 

II- Piqûre ou morsure ?

Les morsures d’araignées sont habituellement appelées des piqûres. Malgré que la réalité ça reste une morsure.

Que l’on utilise l’une ou l’autre de ces expressions, cela renvoie à la même chose.

Toutes les araignées mordent, mais certaines sont si petites qu’elles ne peuvent pas être vues à l’œil nu, et elles ne nous dérangent généralement pas.

Leur venin est injecté dans leur proie – un peu comme un serpent tue, et la toxine qui est injectée agit généralement sur le système nerveux de la proie, de sorte qu’elle cesse de lutter pour que l’araignée puisse l’envelopper et la ramener à la dans sa toile ou ailleurs.

une araignée

III- Est-ce que sa piqûre est dangereuse ?

Certaines personnes ont des réactions allergiques aux piqûres d’araignées. Parmi celles-ci, il peut avoir un gonflement autour de l’endroit de la morsure, généralement le visage ou les avants bras, ainsi que des démangeaisons et même des difficultés à respirer.

Dans la plupart des cas, les piqûres ou morsures d’araignées ne sont pas toxiques. Cependant, il y a des araignées comme la veuve noire et la recluse brune qui ont des piqûres mortelles.

Oui, leurs piqûres peuvent être mortelles et nécessiter des soins médicaux immédiats.

La plupart des piqûres d’araignées provoquent une irritation et des rougeurs dans la zone touchée, qui peuvent être suivies de douleurs.

La chose la plus préoccupante à propos d’une morsure d’araignée est que son venin peut se propager rapidement dans tout le corps et contenir des neurotoxines voire des agents nécrotiques.

Le venin doit être retiré du corps au plus tôt afin qu’il ne puisse pas se propager à d’autres parties du corps depuis la zone affectée.

Ainsi on évite de toucher les organes vitaux comme le système nerveux ou le cœur.

IV- Les symptômes d’une morsure d’araignée

En règle générale, une morsure d’araignée ressemble à toute autre piqûre d’insecte – une bosse rouge, enflammée, parfois irritante ou douloureuse sur votre peau – et peut même passer inaperçue.

Les piqûres d’araignées inoffensives ne produisent généralement aucun autre symptôme.

Bien que toutes les araignées soient différentes, les piqûres d’araignées ont généralement certains symptômes en commun.

La plupart apparaissent sous forme de minuscules bosses rouges sur votre peau qui sont parfois douloureuses et qui démangent.

Pour la plupart des gens, une morsure d’araignée leur passe sans presque aucun inconvénient sauf un petit bouton rouge qui disparait généralement en quelques jours.

La veuve noire et les araignées recluses brunes peuvent toutes deux injecter du venin qui peut provoquer des symptômes plus graves, comme des crampes musculaires. Elles sont dans bien cas, comme on l’a déjà souligné au-dessus, mortelles.

V- Comment soigner une piqûre d’araignée qui gratte

Pour soigner une piqûre d’araignée qui gratte, vous avez deux solutions possibles.

Les recettes de grand-mère qui sont vraiment efficace pour soulager les morsures d’araignées et le traitement médical disponible en pharmacie.

1. Recettes de grand-mère pour une piqûre d’araignée qui gratte

Ce sont des solutions que vous pouvez composer vous-même. Parmi celles-ci, vous avez :

Les feuilles de poireau, qui aident à soulager la piqûre d’une araignée qui gratte. Vous pouvez aussi utiliser le blanc du poireau que vous allez frotter sur la morsure.

Le sel de cuisine, que vous allez mettre dans un peu d’eau et frotter la solution salée sur la partie attaquée.

Les herbes de jardin comme le persil, le thym et bien d’autres que vous allez écraser et appliquer sur la morsure.

Les glaçons peuvent aussi être appliqués sur la partie où vous avez subi une piqûre d’araignée afin d’éviter une inflammation. Toutefois, il faut bien désinfecter la zone et ne pas mettre le glaçon directement sur la zone.

L’utilisation d’une source de chaleur pour réduire la douleur et refouler le poisson de l’araignée.

Il est tout de même recommandé de faire attention dans l’utilisation de cette méthode au risque vous brûler.

Le gel d’Aloès Vera peut apaiser la peau et l’aider à guérir plus rapidement.

Les huiles essentielles peuvent aider à la fois à combattre la douleur et à la guérison lorsqu’elles sont répandues, inhalées ou appliquées sur la peau avec une huile de soins comme l’huile essentielle de lavande aspic.

2. Le Traitement médical

Dans la plupart des cas, les piqûres d’araignées ne sont pas graves et peuvent être facilement traitées avec des remèdes maison ou par des médicaments comme des analgésiques et des anti-inflammatoires.

Cependant, il y a quelques piqûres d’araignées qui doivent vraiment être traitées immédiatement avec un anti-venin pour contrer le poison mortel.

Dans ces cas-là il faut prendre contact rapidement avec le plus proche hôpital de chez vous. Il est conseillé, s’il y bien sûr possibilité de prendre l’araignée avec l’appareil photo de son portable, afin que les médecins sachent rapidement lequel des anti-venin, ils vont utiliser pour contrer le poison.

VI- Comment réagir face à un choc anaphylactique

Un choc anaphylactique peut survenir en quelques secondes ou minutes d’exposition à quelque chose auquel vous êtes allergique, comme les araignées ou les piqûres d’abeilles.

 L’anaphylaxie fait que votre système immunitaire libère un flot de produits chimiques qui peuvent vous mettre en état de choc.

Votre tension artérielle chute soudainement et vos voies respiratoires se rétrécissent, bloquant la respiration.

Si un choc anaphylactique se produit en raison d’une piqûre d’insecte, retirez le dard si possible.  

Dans le cas où quelqu’un semble subir un choc anaphylactique, appelez les services d’urgence puis mettez-le dans une position confortable et relevez ses jambes.

Cela permet au sang de circuler vers les organes vitaux.

Dans ces cas-là, il faut vite appeler les urgences en leur expliquant calmement et avec détails ce qui est arrivé à la personne mordue. Ce cas est purement médical.

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

Liens utiles:

L’araignée jaune et noire est-elle dangereuse ?

Comment soigner une piqûre d’araignée?

Comment se débarrasser des araignées dans le jardin ?

Do You Have A Spider Bite? These 7 Photos Can Help You Tell

Spider bites

Everything You Never Wanted to Know About Spiders, In Case One Bites You

Fermer le menu