Comment se débarrasser des chenilles processionnaires

Nous allons voir comment se débarrasser des chenilles processionnaires et est-ce qu’elles sont dangereuses pour les humains et les animaux.

Ainsi que d’autres informations utiles pour lutter efficacement contre cet insecte nuisible qui s’attaque aux arbres de nos forêts et vergers

chenille processionnaire du pin

I- Description des chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires du pin (Thaumetopoea pityocampa) se transforment en papillon de nuit et se trouvent dans les pinèdes d’Europe centrale et méridionale, du Proche-Orient et d’Afrique du Nord.

Ces papillons pondent leurs œufs en une seule masse d’œufs qui est fixée à une aiguille d’un pin hôte approprié.

Même minuscules, les chenilles processionnaires du pin nouvellement écloses ont des mandibules très solides qui sont utilisées pour percer les aiguilles dures de leur abri.

Vers mars, les chenilles quittent leur nid et se succèdent en formant un sentier de la tête aux pieds, comptant parfois plusieurs centaines en une longue procession. Une fois qu’elles ont trouvé un sol mou, elles s’y enfouissent, se transforment en nymphes, puis plus tard dans l’année pendant les mois les plus chauds, elles évoluent en papillons de nuit.

II- Les types de chenilles processionnaires

nid de chenilles processionnaires

Il existe deux types de chenilles processionnaires :

  • La Chenille processionnaire du pin
  • La Chenille processionnaire du chêne

Les Chenilles processionnaires du pin

Le processionnaire du pin est un papillon qui appartient à l’ordre des insectes lépidoptères et de la famille des Notodontidae.

Les larves de la chenille processionnaire du pin sont le principal ravageur des pins dans le monde entier, mais principalement dans la région méditerranéenne.

Le cycle biologique commence à la fin de l’été, lorsque les mâles insectes fécondent les femelles.

Les femelles ne pondent qu’une seule couvée sur une aiguille de pin. L’éclosion a lieu environ 5 à 6 semaines plus tard.

Il y a quatre stades de croissance et les larves sont très grégaires à tous les stades.

Après le développement larvaire, ces larves quittent le nid en procession et cherchent un terrain propice à la nymphose.

Cette procession a lieu au début du printemps quand une légère élévation de la température stimule les larves à partir.

Les chenilles processionnaires du chêne

La chenille processionnaire du chêne est une espèce de chenilles qui niche sur les chênes. Les chenilles éclosent au printemps et passent par plusieurs stades, développant éventuellement les poils irritants.

Les chenilles descendent plus bas dans l’arbre à mesure qu’elles se développent, dépouillant l’arbre de ses feuilles au fur et à mesure, le laissant vulnérable et affaibli.

En été, elles se retirent dans les nids pour se transformer en chrysalide. Les papillons adultes émergent à la fin de l’été, ne vivant que quatre jours pour s’accoupler.

La femelle dépose ses œufs fécondés assez haut dans la canopée des arbres et le cycle recommence.

chenille du chêne

III- Le Cycle de vie

Le papillon processionnaire éclot généralement entre le mois de mai et celui de juillet. Il ne vit qu’une année environ.

Pendant ce temps, il doit s’accoupler et pondre ses œufs dans le feuillage d’un pin. Une seule femelle peut pondre jusqu’à 300 œufs minuscules et il lui faut environ un mois pour éclore.

Une fois écloses, les chenilles ont cinq stades de croissance.

Pendant les 3 premiers stades, les chenilles sont très petites lorsqu’elles éclosent, mesurent environ 2 mm de long et moins de 1 cm au moment où elles atteignent le troisième stade.

Au cours de leur troisième stade, elles construisent un nid blanc semblable à de la laine de coton et continuent de se nourrir des feuilles de pin jusqu’au cinquième stade.

Cela se produit généralement à tout moment entre février et avril.

Pendant les stades 4 à 5, les larves finissent par muer jusqu’au stade nymphal dans ces nids.

Au cours de cette phase, on peut également voir des larves se masser sur les troncs et les branches des arbres.

Au cinquième stade, les chenilles processionnaires se dirigent vers le sol en une longue chaîne, ou «procession», d’où leur nom, à la recherche d’un autre endroit pour continuer leur cycle de vie.

larve et chenille

IV- Le Régime alimentaire

L’alimentation de la chenille processionnaire repose essentiellement sur les feuilles des plantes ou des arbres sur lesquelles elle se fixe.

Qu’il s’agisse des feuilles de pin ou des feuilles de chêne, la chenille va s’en nourrir, selon que l’on soit en présence d’une chenille processionnaire du pin ou d’une chenille processionnaire de chêne.

C’est donc dire si ces chenilles ne se nourrissent pas de n’importe quelle feuille. C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles elles sont obligées de se déplacer une fois leur arbre hôte est déjà fragilisé et ne donnent pas assez de nourriture pour toutes les larves qui le colonisent.

V- Le Danger de la chenille processionnaire pour l’homme et les animaux

le cocon

C’est lorsqu’elles quittent les arbres que la plupart des gens et des animaux domestiques entrent en contact avec les chenilles processionnaires, avec parfois des conséquences très douloureuses.

Le danger qu’elles représentent pour les hommes et les animaux est un mécanisme de défense très simple, conçu pour les empêcher de devenir elles-mêmes un repas.

Chaque chenille est recouverte de minuscules poils épineux, ce sont eux qui nous nuisent. Ils sont progressivement perdus tout au long de son existence en tant que chenille.

Ces poils sont trop petits pour être vus, mais ils recouvrent les branches de l’arbre où les créatures se sont nourries et bien sûr, les nids en sont chargés.

Ils sont dans l’air autour d’un arbre fortement infesté, comme un nuage de poussière. C’est une raison assez suffisante pour se débarrasser de ces chenilles processionnaires au plus vite.

Le contact direct avec les colonies de chenilles processionnaires, à mesure qu’elles se dispersent, peut facilement être évité une fois que vous savez quoi surveiller.

Les enfants, les adultes et les animaux de compagnie curieux ne doivent pas s’en approcher trop près.

Il se pourrait même que le fait de les refouler avec vos pieds puisse provoquer une réaction.

En effet, les poils pris dans votre chaussure peuvent entrer en contact avec votre peau plus tard.

Lorsque les hommes entrent en contact avec ces poils, ils peuvent provoquer des réactions allant d’une légère inflammation et irritation à un choc anaphylactique sévère.

 Si les poils entrent en contact avec votre peau, une éruption cutanée se forme rapidement qui peut être incroyablement irritante, douloureuse et peut durer jusqu’à trois semaines.

Les pires problèmes surviennent si vous entrez directement en contact avec la chenille et que vous ingérez les poils.

Les animaux domestiques qui s’approchent trop près du cortège des chenilles peuvent ramasser les poils sur leurs pattes, ceux-ci irritent et donc ils les lèchent.

Une fois que les poils sont sur la langue, ils provoquent des démangeaisons, un gonflement et éventuellement des vomissements.

Faites attention aux symptômes de petites taches blanches dans la bouche et sur la langue, à la bave excessive.

Dans certains cas extrême, l’amputation partielle de la langue est le seul moyen d’action.

VI- Comment se débarrasser des chenilles processionnaires

Il existe plusieurs moyens de se protéger des chenilles processionnaires. En voici quelques-uns.

L’échenillage

une ligne processionnaire

Encore appelée lutte mécanique, l’échenillage est une méthode qui permet de retirer et de détruire manuellement les nids des chenilles dans les arbres.

Quand bien même les chenilles auraient quitté l’arbre concerné, des poils peuvent encore y être présents et nécessiter une telle opération.

Elle est effectuée par des professionnels qui disposent de l’équipement adéquats pour accéder aux hauteurs des arbres.

Le principal outil utilisé dans ce type d’opération est généralement un échenilloir télescopique.

Grâce à celui-ci, il sera possible de sectionner les parties de l’arbre sur lesquelles le cocon est fixé, pour ensuite le descendre délicatement avant de le brûler.

Les mésanges

Les mésanges sont considérées comme les plus grands prédateurs des chenilles processionnaires.

C’est pourquoi il est fortement recommandé de les sédentariser non loin des endroits qui sont infestés par ces chenilles.

Pour y arriver, il faut faire installer un nichoir dans lequel ces oiseaux viendront se nicher au cours de la période d’apparition des premières larves de chenilles.

En effet, il faut savoir que tous les mésanges ne vont pas nécessairement s’attaquer aux chenilles processionnaires, surtout lorsqu’elles sont déjà en procession.

Toutefois, parmi cette catégorie d’oiseaux, il en existe une qui est considérée comme la spécialiste de la chenille processionnaire : c’est la mésange charbonnière.

Quel que soit le stade de développement de la chenille, elle peut l’attaquer, du perçage de nids au dépeçage des chenilles même avec leurs poils.

Les Pièges à phéromone

Ce piège permet de libérer une odeur similaire à celle du papillon femelle afin d’attirer et de piéger les papillons mâles.

Il est généralement suspendu dans les pins entre le mois de juin et celui de septembre, et il est assez efficace.

Ainsi, en piégeant les mâles, cela permet de limiter la reproduction et d’avoir moins de chenilles. Il faut savoir que ce piège ne va pas totalement éradique l’infestation, mais il va fortement la réduire.

 Par ailleurs, il vous permet d’avoir une idée sur le degré d’infestation à venir en fonction du taux de présence des papillons.

Le Piège mécanique

C’est un dispositif transparent qui est fixé autour du tronc d’un arbre infesté par les larves de chenilles processionnaires.

L’objectif est de capturer les chenilles lorsqu’elles descendent de l’arbre. Et vu qu’elles se déplacent en procession, elles se retrouvent toutes dans ce sac hermétique que vous allez retirer par la suite et incinérer.

Le Traitement contre les chenilles processionnaires

Il existe principalement deux traitements contre l’infestation des chenilles processionnaires. L’un est chimique et l’autre biologique.

Il est toutefois recommandé de privilégier la solution biologique pour se débarrasser des chenilles processionnaires afin de préserver l’environnement. Certains experts conseillent de combiner les méthodes de traitement pour plus d’efficacité.

A rappeler que le blog LesNuisibles.com est un blog d’information général et ne peut remplacer en aucun cas les conseils avisés d’un professionnel de la désinfection dans le domaine d’éradication des nuisibles ni ceux d’un médecin en ce qui concerne la santé.

Liens utiles:

ébouillanter les chenilles processionnaires

chenille processionnaire traitement

chenilles processionnaires jardin

https://dengarden.com/pest-control/How-to-Get-Rid-of-Pine-Processionary-Caterpillar-Nests

https://dengarden.com/pest-control/How-to-Get-Rid-of-Pine-Processionary-Caterpillar-Nests

https://www.paysalia.com/en/blog/maintenance/biological-treatments-against-processionary-caterpillar

Fermer le menu